19/06/2020 23:22
Selon l’Office du commerce du Vietnam en Nouvelle-Zélande, pour l’heure, le Vietnam est le 16e partenaire commerical de la Nouvelle-Zélande et le 15e exportateur vers ce marché.
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande coopèrent dans la météorologie
>>La Nouvelle-Zélande soutient le Vietnam dans les exportations du fruit du dragon
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande préparent l’entrée en vigueur du CPTPP

Quarante-cinq ans après l’établissement de leurs relations diplomatiques, les échanges commerciaux entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont connu des avancées considérables. Les deux pays, qui sont tous membres de l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), poursuivent actuellement un processus pour porter leur partenariat intégral au niveau de partenariat stratégique.

Cérémonie de signature d'un accord de coopération entre des entreprises des deux pays, au forum d’affaires Vietnam - Nouvelle-Zélande le 13 mars 2018 en Nouvelle-Zélande. Photo : VNA/CVN

Depuis l’établissement du partenariat intégral en 2009, les échanges commerciaux bilatéraux ont triplé en espace de dix ans, passant de 320 millions de dollars en 2009 à plus d’un milliard de dollars en 2018 et pourraient atteindre 1,7 milliard de dollars cette année. Les économies vietnamienne et néo-zélandaise ont des atouts qui peuvent se compléter, car la Nouvelle-Zélande a besoin d’articles de secteurs d’excellence du Vietnam comme textile-habillement, chaussures, bois, produits agricoles tropicaux, produits aquatiques. De son côté, le Vietnam souhaite importer du lait et produits dérivés, du vin, de la viande d’agneau, des fruits, des matières premières pour le secteur du textile-habillement depuis la Nouvelle-Zélande.

À ce jour, la Nouvelle-Zélande a autorisé l’importation de mangues, de fruits du dragon et de ramboutan frais du Vietnam. Le Vietnam est en train de demander à la Nouvelle-Zélande d’autoriser l’importation de citrons et de fruits de passion vietnamiens sur son marché. Selon le chargé d’affaires p.i de l’ambassade de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Keith Conway, l’an dernier, le volum du commerce entre les deux pays a enregistré une croissance de plus de 7%.

Depuis la signature de l’Accord de libre-échange ASEAN - Australie - Nouvelle-Zélande (AANZFTA) en 2009, les échanges commerciaux entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont triplé. D’après Keith Conway, 2020 est une année importante pour les deux pays car le Vietnam assume la présidence tournante de l’ASEAN et les deux pays célèbrent le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques bilatérales. La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, participera à un Sommet des dirigeants de l’ASEAN - Nouvelle-Zélande à Dà Nang. Il s’agira d’une excellante opportunité pour le Vietnam et la Nouvelle-Zélande de discuter de l’approfondissement de leur coopération, notamment dans le commerce.

Selon Lê Hoàng Oanh, directrice du Département Asie - Afrique du ministère de l'Industrie et du Commerce, l'accord de libre-échange entre l'ASEAN, la Nouvelle-Zélande et l'Australie (AANZFTA) est entré dans la dernière phase de l'élimination des droits de douane. La Nouvelle-Zélande maintient seulement des droits de douane de 3% à 10% sur 240 lignes tarifaires et éliminera tous les droits d'importation d'ici fin d’année. Pour augmenter les exportations vers la Nouvelle-Zélande, Lê Hoàng Oanh a recommandé aux entreprises vietnamiennes d'accorder plus d'attention à la promotion du commerce et à la présentation de leurs produits.

Actuellement, les deux parties discutent activement de l'élaboration d'un projet de déclaration commune pour porter leur partenariat intégral au niveau de partenariat stratégique, afin de renforcer leur coopération dans les domaines existants et de l’élargir dans de nouveaux secteurs. Les deux parties ont établi un Comité mixte sur l’économie et le commerce en 2005. Actuellement, les deux parties continuent de travailler pour organiser la 7e réunion de ce Comité, prévue au 4e trimestre en Nouvelle-Zélande. En outre, si l'Accord de Partenariat économique intégral régional (RCEP) comprenant les 10 pays membres de l'ASEAN et six partenaires (Chine, Japon, République de Corée, Australie, Inde et Nouvelle-Zélande) est signé, créant une grande zone de libre-échange qui représente 30% du PIB mondial, avec une population de 3,5 milliards de personnes.

Appréciant les contributions de la Nouvelle-Zélande aux relations économiques et commerciales bilatérales, le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh lui a proposé d'aider le Vietnam à développer l’agriculture de haute technologie, les technologies propres au service du développement durable. Selon lui, l’accomplissement des négociations sur le RCEP et sa signature apporteront aux entreprises vietnamiennes l'opportunité d’augmenter leurs exportations, de participer à de nouvelles chaînes de valeur et d'attirer des investissements néo-zélandais.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.