15/05/2020 18:14
Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong a souligné quatre grands groupes de solutions pour promouvoir les exportations de bois et de produits forestiers en 2020.
>>Les exportations de produits sylvicoles en hausse de 16% au premier trimestre
>>Les exportations de bois et produits dérivés en hausse de 9,5% au premier trimestre
>>Exportations de bois : un milliard d'USD en janvier

La valeur des exportations de bois et de produits forestiers cette année atteindrait environ 11,75 milliards d'USD. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Lors d’une table-ronde consacrée aux solutions pour rétablir la transformation, les exportations de bois et de produits forestiers après l'épidémie de COVID-19, organisée vendredi 15 mai par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, son ministre Nguyên Xuân Cuong a indiqué que la première solution se concentrait sur le règlement immédiat des difficultés des 4.600 entreprises et unités de production, notamment en matière de crédit, de  sécurité sociale, d’impôt, de frais d'utilisation foncière.

La deuxième consiste à l’exploitation des marchés ouverts après la fin du COVID-19. La troisième concerne l’examen des stratégies commerciales pour assurer les ressources pour le 3e et 4e trimestre.

La dernière solution consiste à poursuivre la restructuration du secteur, à édifier une zone de matériaux durable, à former de grandes sociétés, de grands parcs industriels spécialisés capables de rejoindre la chaîne de valeur mondiale.

Impacts par le COVID-19

Le COVID-19, qui frappe fortement des pays du monde, en particulier les États-Unis et les pays européens, impacte gravement les activités commerciales de bois et produits forestiers au pays, a estimé Nguyên Quôc Tri, chef de l’Administration de la forêt du Vietnam.

Selon les prévisions, la valeur des exportations de bois et de produits forestiers en 2020 atteindra environ 11,75 milliards d'USD, en hausse de 3,9% par rapport à 2019, en baisse de 6,6% par rapport à l'objectif fixé.

Plus précisément, la valeur totale des exportations de ces produits devrait atteindre environ 2,18 milliards d'USD au deuxième trimestre, en baisse de 20% sur un an et 3,12 milliards d'USD au 3e, en hausse de 10% sur un an. On espère une forte croissance au 4e, avec une valeur d’exportation de 3,82 milliards d'USD, en hausse de 15% en variation annuelle.

Pour rappel, au premier trimestre, les exportations de bois et de produits forestiers ont augmenté à un rythme à deux chiffres, conformément à la règle de ces dernières années. Cependant, en avril, en raison de l'épidémie de COVID-19, la valeur des exportations de bois et les produits forestiers vers de principaux marchés comme les États-Unis, les pays européens, l'Australie, le Canada... a fortement baissé, à l’ordre de 19,2% par rapport à la même période en 2019 et de 20% par rapport à mars.

Une enquête, réalisée par les associations et l’Administration de la forêt du Vietnam auprès de plus de 200 entreprises, a montré que 80% des acheteurs annulaient leurs commandes. Presque toutes les entreprises ont réduit leur envergure de production. Seulement 7% des entreprises fonctionnent normalement, 86% des entreprises ont cessé partiellement leur production et environ 7% ont complètement cessé leurs activités en raison du manque de commandes ou du manque de matières premières.

Face à cette situation difficile, les associations ont demandé au gouvernement d’examiner et de compléter de nouvelles politiques pour soutenir les entreprises telles que la prolongation du délai de paiement de l'assurance sociale et de l'assurance-chômage, le remboursement de la TVA, l’octroi de crédits pour aider les entreprises et les travailleurs à stimuler la production…

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Vietnam Airlines participe à l’accélération du tourisme au Nord-Est Jeudi 4 juin, Vietnam Airlines a coopéré avec l’Association vietnamienne du tourisme (VITA) pour lancer un programme de stimulation de la demande touristique pour le Nord-Est du pays.