27/10/2021 11:13
Ces derniers temps, le nombre d’atteintes aux intérêts des consommateurs a eu tendance à augmenter au Vietnam comme dans le monde : contrebande, contrefaçon, vente de produits de mauvaise qualité sinon dangereux... La justice pour les consommateurs, c’est maintenant !
>>Le Canada veut approfondir ses liens commerciaux avec l'ASEAN
>>Belles perspectives pour les produits locaux OCOP : l’exemple de Cà Mau (Sud)
>>Le label "riz vietnamien" reconnu dans une vingtaine de marchés d’exportation

La loi sur la protection des droits des consommateurs est entrée en vigueur au Vietnam le 1er juillet 2011, mais son application nécessite une bonne coordination entre tous les acteurs publics ou privés concernés. Aujourd’hui, le pays dénombre 56 antennes de l’Association de protection des consommateurs du Vietnam contre 44 en 2012.  En 2020, ces établissements ont reçu plus de 14.000 plaintes de consommateurs, dont 70-80% réglées avec succès.

Aujourd’hui, le pays dénombre 56 antennes de l’Association de protection des consommateurs du Vietnam. Photo : VNA/CVN

La promotion des droits des consommateurs est une des grandes priorités du gouvernement. En juillet 2021, le Premier ministre a adopté le Programme de protection des intérêts des consommateurs  sur la période 2021-2025 avec une série d’activités pour présenter largement aux entreprises et aux consommateurs leurs droits et devoirs. En outre, le chef du gouvernement a chargé le ministère de l’Industrie et du Commerce d’amender certains articles afin de rendre plus efficace la Loi sur la protection des intérêts des consommateurs.
 
S'adapter à un marché en mouvement

Les consommateurs sont le groupe économique le plus important, qui concerne et est concerné par presque toutes les décisions publiques et privées d’ordre économique. Pourtant, ils sont aussi le seul groupe important dont l’avis n’est pas souvent entendu. Le Premier ministre énonça alors les quatre droits fondamentaux du consommateur : le droit à la sécurité, le droit à l’information, le droit de choisir et le droit d’être entendu.

D’après le Département de la gestion du marché (ministère de l’Industrie et du Commerce), de nombreux produits de contrefaçon (engrais, produits phytosanitaires, aliments pour animaux, produits pharmaceutiques...) sont présents sur le marché domestique. Ils sont une réelle menace pour la production agricole,   la sécurité alimentaire,   la santé et  l’environnement de vie des habitants.

Peu de consommateurs sont prêts à financer de leur poche une enquête en cas de produit suspect. Photo : VNA/CVN
 
Selon Nguyên Manh Hùng, président de l’Association des standards et de la protection des intérêts des consommateurs du Vietnam, si l’on ne dispose pas d’un bagage de connaissances professionnelles suffisant et d’équipements de vérification, il est difficile de distinguer les «vrais» des «faux» produits, d’évaluer la qualité des marchandises. De plus, peu de consommateurs sont prêts à financer de leur poche une enquête en cas de produit suspect. Une des mesures visant à protéger les intérêts des consommateurs est que les entreprises apposent une étiquette certifiant l’origine de leurs produits. Actuellement, 90% des produits sur le marché sont certifiés de la sorte.

Au moindre problème, les consommateurs peuvent et sont encouragés à contacter par courrier le Comité de protection des consommateurs, Département de gestion de la concurrence, ministère de l’Industrie et du Commerce, 25, rue Ngô Quyên, arrondissement de Hoàn Kiêm, Hanoi. Ils peuvent également l’appeler gratuitement au standard 18006838. Enfin, le site de ce comité http://vca.gov.vn comprend de nombreuses informations utiles pour tous.
 
Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.