16/07/2021 19:33
La sécurité sociale et la sécurité humaine sont identifiées comme des facteurs importants dans le développement du Vietnam, a déclaré Trân Thi Huong, vice-présidente de l'Union des femmes vietnamiennes, lors de l'atelier intitulé "Questions de genre dans certaines politiques de sécurité sociale au Vietnam", tenu le 16 juillet.
>>Égalité des sexes : l'ambassadeur du Maroc apprécie les efforts du Vietnam
>>Aide de la BM pour promouvoir l’égalité des sexes au Vietnam
>>Le Vietnam continue de promouvoir l’égalité des sexes

Le Vietnam prend des mesures susceptibles de garantir les droits de sécurité sociale.
Photo : VNA/CVN

Organisé conjointement par l'Union des femmes vietnamiennes et l’Organisation internationale du travail (OIT), l'événement s'inscrit dans le cadre de la coopération entre l'Union des femmes vietnamiennes et l'OIT dans le but d'introduire l'égalité des sexes dans les politiques de sécurité sociale, y compris le système d'assurance sociale au Vietnam.

Garantir les droits de sécurité sociale de chaque citoyen est le point transversal du Parti et de l'État du Vietnam, a assuré Trân Thi Huong, vice-présidente de l'Union des femmes vietnamiennes.

D'après elle, l'assurance sociale joue le rôle le plus important dans le système de sécurité sociale, contribuant au développement socio-économique du pays. Au cours des dernières années, les politiques d'assurance sociale du Vietnam ont été progressivement améliorées, apportant une contribution significative à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations unies et des objectifs d'égalité des sexes auxquels le Vietnam s'est engagé.

Selon le rapport du gouvernement vietnamien, au 31 décembre 2020, seulement 31,12% de la population active en âge de travailler participait à l'assurance sociale obligatoire (en baisse de 1,12% par rapport à la même période en 2019) et 2,31% de la main-d'œuvre bénéficiait d'une assurance sociale volontaire.

En 2019, seules 30% des femmes actives ont droit aux prestations de maternité, tandis que les 70% restantes exclues de cette politique comprennent les travailleuses dans le secteur agricole et les travailleuses indépendantes.

L'absence de politiques de protection de la maternité touche non seulement le revenu et le temps de travail des femmes, mais également la santé des mères et des enfants et le développement durable des ressources humaines du pays, a souligné Trân Thi Huong.

D'après Valentina Barcucci, directrice par intérim de l'OIT au Vietnam, a déclaré qu'afin de garantir que les hommes et les femmes aient des chances égales tout au long de leur vie, la législation doit être adaptée afin d'assurer que chacun, quel que soit son sexe, bénéficie de l'égalité des chances.

Elle a affirmé qu'en tant que partenaire à long terme du Vietnam, son organisation continuera à soutenir le pays dans la construction et le renforcement de son système de sécurité sociale dans divers aspects,  d'une manière plus sensible et plus réactive au genre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.