20/06/2020 13:25
Le Vietnam compte 88,5 millions de comptes bancaires. À lui seul, le système de règlement en ligne de la Banque d’État traite 17 milliards d’USD par jour.
>>Au moins 55% des Vietnamiens feront des achats en ligne en 2025
>>Les financements des fintechs s’accélèrent au Vietnam

Le 16 juin a été officiellement choisi depuis 1999 comme la Journée sans liquidités par la Banque d’État du Vietnam (BEV), l’Association de commerce électronique (VECOM) et la Société par actions de paiement national (NAPAS). Il s’agit d’une action pour tirer parti du passage aux paiements électroniques, contribuant à renforcer la transparence de l’économie, à réduire les activités économiques souterraines, à améliorer la capacité d’accès et d’utilisation des services bancaires et financiers de tous les habitants.

De nombreuses transactions inférieures à 2 millions de dôngs sont effectuées sous forme électronique. Photo : Dohoa/CVN

Le Vietnam compte 88,5 millions de comptes bancaires. À lui seul, le système de règlement en ligne de la BEV traite 17 milliards d’USD par jour. Selon Nguyên Dang Hùng, directeur général adjoint de NAPAS, ce réseau traite 2,8 millions de transactions par jour, soit 21.000 milliards de dôngs par jour, soit l’équivalent d’un milliard d’USD. La proportion des paiements en espèces serait inférieure à 10% fin 2020 et à 8% d’ici 2025.

Nguyên Kim Anh, gouverneur adjoint de la BEV, a déclaré que la promotion du paiement en ligne au profit d’une société sans numéraire est une tendance de développement inévitable dans le contexte de 4e révolution industrielle, contribuant à la fois à favoriser la croissance économique et à soutenir la mise en œuvre d’une stratégie financière globale reposant sur l’universalisation des services banco-financiers. Un système de paiement sans espèces représente de nombreux avantages aussi bien pour les entreprises que pour les consommateurs. Les entreprises qui passent aux paiements électroniques peuvent réduire les heures de la main-d’œuvre et accroître leurs revenus. Pour les consommateurs, les règlements sans monnaie sont très pratiques. Ce type de paiement offre rapidité et sécurité.

La BEV a continué d’améliorer le cadre juridique et les politiques en matière de règlement, de recommander aux organisations de crédits d’augmenter les investissements, de développer les infrastructures de paiement, de renforcer la sécurité et la protection des clients, d’appliquer des technologies et méthodes de paiement modernes ainsi que de promouvoir la sensibilisation sur le paiement sans espèces.

Pour le développement de banques numériques 

Les banques ont déployé de nombreux services sur des bases technologiques telles que l’authentification biométrique, l’application de code QR, paiement par contact et par puce sans contact... En plus du facteur habituel, les banques ont reconnu que le processus de mobilisation des personnes pour passer à un paiement sans espèces reste difficile en raison des facteurs de risque pour la sécurité et une relation pas assez étroite entre fournisseurs de services publics et banques.

Le taux de paiements en espèces serait inférieur à 10% fin 2020 et à 8% d’ici 2025.
Photo : VNA/CVN

Pour y remédier, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc vient de promulguer la directive N°22 sur la promotion de la mise en œuvre des mesures de développement du paiement sans numéraire au Vietnam. La BEV doit achever dans les meilleurs délais le perfectionnement du couloir juridique pour les paiements sans numéraire et électronique, et travailler avec les autres organes compétents pour soumettre avant le 1er juillet 2020 au gouvernement un nouvel arrêté sur le paiement sans numéraire. Elle doit également continuer de rechercher des mécanismes et politiques sur les frais de services de paiement afin d’encourager les organisations et les particuliers à effectuer des paiements sans liquidités. Ce prochain arrêté remplacera le décret No101 datant de 2012 du gouvernement concernant les paiements non monétaires. En conséquence, le Vietnam aura pour la première fois le concept de monnaie électronique. Il s’agit de la base pour que les banques développent une banque numérique complète.

La Banque centrale vietnamienne dirigera l’édification et le développement d’un système de compensation des paiements électroniques automatique pour les paiements ACH, en vue d’une mise en service officielle avant le 15 décembre 2020. ACH est un acronyme qui signifie Chambre de compensation automatisée. En règle générale, il s’agit d’un service de paiement qui contrôle et transcende les autres transactions de paiement électroniques. Les paiements ACH sont hautement considérés comme irréprochables et fiables dans un nombre de transactions illimitées et variées. Il s’agit d’un réseau électronique pour les transactions financières et les paiements de faible valeur généralement domestiques. Un ACH est une chambre informatique de compensation et de règlement mis en place pour traiter l’échange des transactions électroniques entre la participation des institutions financières. Il s’agit d’une forme de chambre de compensation spécifiquement mise en place pour les paiements, capable de soutenir les virements et les prélèvements automatiques.

Ces dernières années, le Parti et l’État ont plaidé pour la promotion de l’économie numérique, de l’e-gouvernance et du commerce électronique par de nombreux plans d’action et résolutions... Bien qu’il y ait eu certains progrès dans la création d’un couloir juridique pour les services bancaires et le paiement électronique, il est nécessaire de continuer de perfectionner le cadre juridique ainsi que d’améliorer la capacité des banques dans l’environnement numérique national.

Thê Linh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

Hanoï : 1,2 million de touristes en juillet Selon le Service du tourisme de Hanoï, la ville a attiré en juillet près d’1,2 million de visiteurs, soit une hausse de 51,2% par rapport au mois précédent.