11/01/2019 11:13
Stimuler la présence des marchandises vietnamiennes dans les réseaux de vente au détail étrangers est l'une des solutions efficaces pour les exporter vers le marché mondial. Cependant, les entreprises vietnamiennes doivent mieux investir afin de répondre aux demandes des distributeurs.
>>Noël: inauguration de cinq centres commerciaux de Vincom
>>Vente au détail de biens et de services: 4,4 billiards de dôngs en 2018
>>VinMart+ établit un nouveau record en inaugurant 117 supérettes en un jour
>>Nouvelle figure sur le marché vietnamien de la vente au détail

D'ici 2020, Hanoï compterait 605 marchés dont 7 de gros. Photo: VNA/CVN

Hanoï dispose actuellement de 22 centres commerciaux, 125 supermarchés, plus de 700 supérettes.

Depuis 2000, le marché de vente au détail au Vietnam a attiré des investisseurs étrangers venus de Thaïlande, d'Allemagne, de République de Corée, de France et du Japon tels que Central Group (4 supermarchés), Mega Market (19 supermarchés), B'smart (75 épiceries de dépannage), Big C (32 supermarchés), Aeon Mall, Family Mart, etc.

Néanmoins, le nombre de produits vietnamiens capables de s'inviter sur les étales des supermarchés étrangers au Vietnam reste modeste.

Selon la directrice adjointe du Centre de promotion de l'investissement, du commerce et du tourisme de Hanoï, Nguyên Thi Mai Anh, les entreprises vietnamiennes rencontrent actuellement des difficultés pour avoir accès aux informations sur les critères de production et de technologies, afin de fournir des produits de qualité et à prix compétitif, conformément aux demandes du marché.

Elles doivent renforcer les investissements dans la recherche pour saisir le goût des consommateurs, ainsi que l'application des solutions technologiques pour réduire le coût de production, a ajouté Nguyên Thi Mai Anh.

Selon Lê Viêt Nga, chef adjointe du Département du marché domestique, le ministère de l'Industrie et du Commerce s'apprête à mettre en œuvre le projet intitulé "Stimuler la participation directe des entreprises vietnamiennes au réseau de distribution étranger d'ici 2020". Il organisera des formations pour améliorer la compétitivité des entreprises, les connectera avec les systèmes de distribution à l'étranger, et signera des accords intergouvernementaux avec les pays d'accueil en matière d'impôt et d'infrastructures pour favoriser les exportations des entreprises vietnamiennes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).