18/11/2014 20:04
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) présente le 18 novembre à Hanoi son rapport "La langue française dans le monde - 2014", publié aux éditions Nathan.

>>Michaëlle Jean s’engage pour la Francophonie du XXIe siècle
>>Croissance du nombre de francophones dans le monde

Photo : OIF/CVN

Préfacée par Abdou Diouf, secrétaire général de l'OIF, la nouvelle édition de cet ouvrage, réalisé par l’Observatoire de la langue française de l’OIF, a pour principal objectif de fournir aux spécialistes, mais aussi au grand public, des données fiables sur la situation de la langue française dans plusieurs domaines.

Source unique d’informations chiffrées et scientifiquement établies, le lecteur y trouvera des cartographies et enquêtes inédites (le français en Afrique centrale et orientale, l’image du français par rapport aux langues nationales et à l’anglais dans plusieurs capitales africaines), ainsi que des nouvelles études (les variétés du français, la valeur économique de la langue française, l’enseignement du français en Chine, la place du français sur Internet…).

Cinquième langue la plus parlée au monde avec 274 millions de locuteurs, la langue française est «la quatrième langue d’Internet, la troisième langue des affaires, la deuxième langue d’information internationale dans les médias, la deuxième langue de travail de la plupart des organisations internationales et la deuxième langue la plus apprise dans le monde».

Présentation du rapport "La langue française dans le monde - 2014", le 18 novembre à l’Académie diplomatique du Vietnam, à Hanoi.
Photo : Thanh Tuê/CVN


Le français est une langue mondiale, parlée dans une trentaine d’États sur les cinq continents. Il est l’une des rares langues à être enseignée dans les systèmes éducatifs de tous les pays et à bénéficier du statut de langue officielle ou de travail dans les organisations internationales. Les évolutions du monde lui sont favorables.

Contrairement à une idée reçue, le nombre de ses locuteurs ne cesse d’augmenter. Grâce à la croissance démographique de l’Afrique, les francophones pourraient être de plus de 700 millions en 2050. La mondialisation et la révolution numérique leur apportent une possibilité inédite de tisser des liens, de partager des informations, des savoirs, des contenus culturels. Elles leur offrent la chance de renforcer leur unité et leur identité. Mais ces transformations ne produiront les effets attendus que si les francophones savent, dès maintenant, saisir les opportunités qui se présentent à eux.

Transmettre le français aux nouvelles générations du monde francophone, rendre son apprentissage attractif pour le reste de la planète, étendre son usage dans l’espace numérique, dans la diplomatie et les échanges économiques : telle est la stratégie de la France, qui a fait de la diversité linguistique et de la promotion du français une des composantes majeures de sa politique étrangère.

Photo : OIF/CVN


En ce qui concerne le développement de la langue française au Vietnam, Mme Anissa Barrack, directrice régionale du Bureau Asie-Pacifique de l'OIF, a exprimé qu’il y avait une relative stabilité en termes de nombre de personnes au Vietnam parlant le français à différents niveaux. Mais les effectifs sont faibles, puisque seuls environ 650.000 personnes maîtrisent plus ou moins bien cette langue, soit 0,7% de la population vietnamienne.

«Nous ne cherchons pas à faire dans le chiffre uniquement, nous cherchons à faire dans la qualité. On cherche à ce que les personnes qui utilisent le français l’apprennent bien, le connaissent bien, que le français leur offre la chance de faire des études supérieures poussées et de qualité. Nous espérons que dans les élites, que ce soit les médecins, les avocats, les architectes, les économistes, dans différentes spécialités, la langue française pourra offrir un niveau d’excellence aux personnes qui l’ont choisie», a-t-elle souligné.

D’après M. Dô Duc Thành, directeur adjoint du Centre de formation des cadres chargés des relations extérieures de l’Académie diplomatique du Vietnam, son établissement s’intéresse de plus en plus à la formation en français. Le ministère des Affaires étrangères a par exemple lancé de nombreux programmes de formation dans cette langue, l’optique étant d’encourager son apprentissage chez les cadres et fonctionnaires.

«Concrètement, depuis 2013, l’OIF déploie à l’Académie diplomatique du Vietnam une formation en français dans la diplomatie et la fonction publique, à l’intention des cadres chargés des relations extérieures dans les ministères, les localités et des organismes», a-t-il informé, avant d’annoncer qu’une dizaine de disciplines avaient été enseignées durant ces deux ans. L’objectif est d’améliorer leur maîtrise de la langue française.

Cette publication du rapport "La langue française dans le monde - 2014" s’inscrit dans le cadre du 15e Sommet de la Francophonie, qui aura lieu les 29 et 30 novembre à Dakar (Sénégal).

Le français en chiffres

• Le français est aujourd’hui la 5e langue la plus parlée au monde avec 274 millions de locuteurs.
• Le français est la 2e langue apprise comme langue étrangère après l’anglais.
• Le français est la 3e langue des affaires dans le monde.
• Le français est la 4e langue d’Internet.
• Il y a 125 millions d’apprenants du/en français...


Câm Sa/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Dà Nang: festival de feux d’artifice 2019 Le Festival de feux d’artifice de Dà Nang (DIFF) 2019 aura lieu du 1er juin au 6 juillet 2019, avec la participation des équipes venant du Vietnam, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, d’Italie, du Royaume-Uni et de Chine.