30/08/2018 20:27
Les douanes des provinces vietnamiennes de Lào Cai, Diên Biên, Hà Giang et de ville de Hai Phong (Nord) ont efficacement coopéré avec celle chinoise de Kunming dans la lutte contre le trafic et la fraude commerciale ainsi que dans la facilité des imports-exports et du dédouanement.
>>Partage d'expériences dans la coopération douanière
>>Vietnam - Cambodge : renforcement de la coopération dans les douanes
>>Promouvoir de nouveaux services financiers du Vietnam en Chine

À la porte-frontière internationale de Lào Cai (Nord).
Photo: Huong Thu/VNA/CVN

Les deux parties ont aussi coopéré dans la protection du droit de propriété intellectuelle, la gestion des portes frontalières, l’échange des données, l’amélioration de la compétence de cadres douaniers, outre la multiplication des échanges et rencontres entre les organes douaniers.

Selon Nguyên Viêt Quang, chargé du Département des douanes de Lào Cai, la coopération permet de lever les obstacles pour les entreprises et de protéger leurs intérêts dans les activités d’import-export.

Lors du 12e entretien annuel organisé récemment entre ces localités vietnamiennes et chinoise, les parties ont convenu de poursuivre leur coopération élargie et efficace, conformément au "Plan d’action commune sur la lutte contre le trafic dans les régions limitrophes entre ces douanes de ces localités  pour la période 2018-2019".

Les deux parties s’entraideront dans l’enquête des affaires, la lutte contre le trafic et les violations. Elles ont décidé de coordonner dans la gestion douanière, l’accélération du dédouanement et d’organiser périodiquement les rencontres et le partage d’expériences.

Depuis le début de l’année, environ 284.500 tonnes de pitaya sont exportés via la porte frontalière de Lào Cai pour une valeur de 185,75 millions de dollars, une hausse annuelle de 688%.

Dans le même laps de temps, près 7.900 tonnes de litchis ont été expédiés pour une valeur de 4,15 millions de dollars. D’autres produits agricoles sont aussi en hausse exportation par exemple, le poivre, le melon d’eau, des fruits et légumes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.