20/02/2012 09:43
Vingt groupes et 59 particuliers ont été honorés le soir du 18 février dans la province de Phu Tho (Nord) pour leurs contributions dans la préservation du Hat xoan (chant printannier).

>>Hát Xoan, un art vocal sur la «Liste rouge»

Hat Xoan
a été récemment reconnu par l'UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité à sauvegarder d'urgence.

Cet évènement s'inscrivait dans le programme touristique "Retour à la source" 2012 des provinces de Phu Tho, Yên Bai et Lào Cai (Nord), inauguré le soir du 18 février dans la zone des vestiges des rois Hùng, à Phu Tho.

Il s'agit d'une activité importante visant à promouvoir la tradition du peuple vietnamien "Uong nuoc nho nguon" (En buvant de l'eau, on pense à la source) et permettant aux Vietnamiens de l'étranger de s'orienter vers leur pays natal, a souligné le vice-Premier ministre Nguyên Thiên Nhân.  

L'UNESCO a reconnu le 24 novembre 2011 le Hat xoan de Phu Tho en tant que patrimoine culturel immatérial nécessitant la sauvegarde d'urgence. Photo : VNA/CVN


Ces dernières années, le Parti et l'État ont toujours fait grand cas de la préservation et du développement des valeurs culturelles nationales, en développant le tourisme.

La stratégie de développement touristique du Vietnam jusqu'à 2020 et vision 2030 a déterminé que le développement touristique durable doit être étroitement lié à la préservation et à la valorisation des identités culturelles du pays. Cela est illustré par le thème de l'Année nationale du tourisme 2012 "Tourisme patrimonial".

L'UNESCO a reconnu le 24 novembre 2011 le Hat xoan de la province de Phu Tho en tant que patrimoine culturel immatérial nécessitant la sauvegarde d'urgence. Le Hat xoan est non seulement le patrimoine immatériel de la population de Phu Tho mais aussi celui de toutes les ethnies du Vietnam.

Dans la province de Phu Tho où se trouvent les vestiges des rois Hung, fondateurs de la nation vietnamienne, le Hat xoan est ancré dans les mœurs. À l'arrivée du printemps, à l'occasion du Nouvel An ou lors des fêtes de village, artistes et amateurs chantent pour honorer les rois fondateurs Hùng, les génies tutélaires des villages, la nature, la vie et le travail. Au-delà de leur chant se dégage aussi leur aspiration à bénéficier d'un temps clément pour les cultures ainsi que d'abondantes récoltes.

Il existe trois formes de Hat xoan : les chants d'adoration des rois Hùng et des esprits gardiens du village, les chants rituels sollicitant d'abondantes récoltes, une bonne santé et de la chance, ainsi que les chants de fête villageois avec une alternance de voix masculines et féminines pour mimer une cour galante.

Auparavant, le président du Comité populaire provincial de Phu Tho, Hoang Dan Mac, avait approuvé le programme d'action de protection et de promotion du Hat xoan.
 

AVI/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.