06/09/2019 23:25
Les entreprises américaines ont investi des milliards de dollars au Vietnam, intégré le Vietnam à la chaîne d'approvisionnement mondiale, créé des emplois de qualité pour les travailleurs vietnamiens.
>>Dynamiser le partenariat intégral Vietnam - États-Unis
>>Une vice-présidente de l’Assemblée nationale reçoit une sénatrice américaine

Forum commercial Vietnam - États-Unis en 2019, le 6 septembre à l’hôtel Rex, Hô Chi Minh-Ville.

Le Forum du commerce Vietnam - États-Unis 2019, sur le thème "Changements dans la chaîne d'approvisionnement mondiale, occasion de promouvoir les relations bilatérales en matière de commerce et d'investissement", organisé par le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce et la Chambre de commerce américaine (AmCham), s'est déroulé le 6 septembre à Hô Chi Minh-Ville.

Ont participé au forum plus de 300 délégués, dont des représentants d’entreprises, d’associations industrielles et d’organismes de gestion des provinces et villes, d’entreprises américaines opérant au Vietnam, des experts, des chercheurs. Cet événement annuel permet aux milieux d’affaires des deux pays de se rencontrer pour sonder les possibilités de coopération par le biais d’activités de présentation et de promotion, de rencontres commerciales directes. En particulier, il ouvre aux PME vietnamiennes des opportunités d’accès au vaste marché américain. À la cérémonie d'ouverture, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Nguyên Thang Hai, a réaffirmé que la complémentarité était un élément très important dans les relations économiques et commerciales vietnamo-américaines.

Les États-Unis ont une forte demande d'importation de produits agricoles ou de produits pour lesquels le Vietnam dispose d'avantages concurrentiels fondés sur des conditions naturelles favorables ou des avantages en termes de main-d'œuvre, par exemple les secteurs du textile-habillement, de la chaussure ou encore des machines électroniques.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Nguyên Thang Hai, lors de la cérémonie d'ouverture du forum. 

Dans le sens inverse, le Vietnam a une forte demande d'importation de nombreux types de machines, équipements de haute technologie, équipements aéronautiques, de télécommunication, produits pour les activités de production agricole...

Opportunités et défis

Lors du forum, les intervenants ont partagé leurs commentaires et  évaluations sur l'industrie, les tendances de la chaîne d'approvisionnement mondiale, les plans d'investissement des entreprises dans la conjoncture de tensions commerciales croissantes et incertaines entre les États-Unis et la Chine.

"Le conflit commercial américano-chinois et les incertitudes qui en résultent peuvent potentiellement créer des opportunités au Vietnam, dans le contexte où les entreprises cherchent à diversifier leurs chaînes d'approvisionnement vers des destinations telles que le Vietnam. Cela créera également des défis supplémentaires", a indiqué Mary Tarnowka, directrice exécutive d'AmCham Vietnam à Hô Chi Minh-Ville. Selon Mary Tarnowka, de nombreux membres d'AmCham ont modifié leurs stratégies commerciales à court et long termes en diversifiant leurs chaînes d'approvisionnement, en augmentant leur production et en s'approvisionnant au Vietnam, afin de réduire leur dépendance vis-à-vis de la Chine et de tirer profit des avantages offerts par le Vietnam.

Pour sa part, Trân Toàn Thang, chef du service de l'économie mondiale du Centre national d'information et de prévisions socioéconomiques - ministère du Plan et de l'Investissement, a déclaré: "Les possibilités de transferts d’investissements vers le Vietnam sont assez évidents, mais pour que cela soit une réalité concrète, d’autres conditions sont nécessaires. L'impact à long terme de cette guerre commerciale sera négatif".

Mary Tarnowka, directrice exécutive d'AmCham Vietnam à Hô Chi Minh-Ville. 

En outre, le Vietnam a également certaines faiblesses à améliorer pour répondre aux besoins des entreprises, en matière de logistique, d’infrastructures, d'immobilier et de main-d'œuvre. "Avec les changements de la chaîne d'approvisionnement, les possibilités pour le Vietnam d'attirer des IDE sont relativement grandes. C’est le moment pour le Vietnam de rajuster ses mécanismes et son approche en faveur du capital d'IDE", a ajouté M. Thang.

Un marché potentiel 

Avec un taux de croissance moyen du PIB de près de 7% par an, une population de près de 100 millions d'habitants dont beaucoup très intéressés par les produits "made in USA", le Vietnam représente un potentiel énorme pour les entreprises américaines, et ce  dans maints secteurs: produits agricoles, télécommunications, aviation, énergie, services financiers, banque, économie numérique, santé,  éducation...

Exposition de produits vietnamiens en marge du forum. 

Par le passé, les États-Unis ont toujours été le principal partenaire économique et commercial du Vietnam. Les États-Unis ont également rejoint le Top 10 de ses principaux investisseurs directs étrangers, avec un capital total de 9,3 milliards de dollars en 2018.

Depuis l'entrée en vigueur de l'Accord commercial Vietnam - États-Unis (BTA), les échanges commerciaux ont  augmenté régulièrement pour atteindre un niveau élevé. Ils sont passés de 1,4 milliard d’USD en 2001 (soit avant l'entrée en vigueur de l'Accord) à 58,8 milliards d’USD  fin 2018. Au cours des six premiers mois de 2019, ils ont atteint 35,4 milliards d’USD. Le récent basculement spectaculaire des chaînes d'approvisionnement mondiales a permis au Vietnam de passer de la 12e place en 2018 à la 9e  dès le début de 2019 en termes d’exportation vers les  États-Unis. Au même moment, le Vietnam est devenu le 27e marché et le 16e partenaire commercial des États-Unis. "Alors que le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine crée des incertitudes et des changements, en travaillant ensemble, nous avons la possibilité de faire du Vietnam un endroit encore plus attrayant pour les investisseurs étrangers et nationaux, ainsi que de promouvoir la prospérité mutuelle", a conclu Mary Tarnowka.

Texte et photos: Trung Khánh/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.