08/09/2017 14:03
Une conférence a eu lieu le 7 septembre à Tokyo afin de resserrer les relations économiques entre la province vietnamienne de Dông Nai (Sud) et le Japon.
>>La JICA aide Biên Hoà à construire son réseau de traitement des eaux usées
>>Promouvoir la coopération Vietnam - Japon

Le vice-président du Comité populaire de Dông Nai, Trân Van Vinh, présente les atouts de sa province lors de la conférence.
Photo : VNA/CVN

Cet événement a été organisé par l’ambassade du Vietnam au Japon et le Comité populaire de Dông Nai. Il a réuni 50 entreprises japonaises et 20 de Dông Nai.

Le vice-président du Comité populaire de Dông Nai, Trân Van Vinh, a présenté aux entreprises japonaises les avantages et atouts de sa province. Située dans la zone économique de pointe du Sud du Vietnam, Dông Nai abrite une population de 3,2 millions d’habitants dont la population active représente plus de 60%. Elle dispose également d’un accès facile aux ports de Sai Gon et Cai Mep et à l’aéroport international de Tân Son Nhât. Dông Nai enregistre une croissance économique annuelle de 13% en moyenne.

L’année dernière, les exportations de Dông Nai au Japon se sont chiffrées à 1,58 milliard de dollars, ses importations en provenance du Japon ont atteint 1,3 milliard de dollars.

Trân Van Vinh s’est engagé à créer des conditions optimales aux investisseurs japonais désireux de venir à Dông Nai et aux entreprises locales qui veulent accéder au marché japonais.

Selon le conseiller au commerce de l’ambassade du Vietnam au Japon, Ta Duc Minh, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon n’ont cessé de s'accroître. En 2016, les exportations vietnamiennes au Japon ont atteint 15,3 milliards de dollars et les importations, 13,2 milliards de dollars. Le Japon est le 4e plus grand partenaire commercial du Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.