31/07/2018 19:15
Ces dernières années, l’agriculture du Vietnam s'est développée fortement dans divers domaines, de la production aux exportations. Cependant, son essor ne correspond pas encore aux potentiels.
>>Le Vietnam cherche à stimuler les investissements dans l’agriculture
>>Susciter l’investissement étranger dans l’agriculture

Le pitaya, un des fruits à l'export du Vietnam.
Photo: Thanh Hòa/VNA/CVN


Pour développer durablement le secteur agricole, le gouvernement, les ministères et secteurs concernés appliquent de nombreuses politiques d’assistance. Cependant, le taux d'entreprises opérationnelles dans ce secteur reste encore très modeste. Selon le ministère du Plan et de l’Investissement, au deuxième trimestre 2018, le pays compte plus de 49.600 entreprises investissant dans l’agriculture, soit 8% du nombre total des entreprises du pays.

Selon les entreprises, le grand investissement de l’État et des localités dans les infrastructures agricoles est loin de satisfaire leur demande. En outre, les politiques foncières, l’industrie mécanique d’assistance à l’agriculture laissent encore à désirer tandis que les formalités administratives, les conditions d’affaires sont très complexes.

Pour attirer davantage d'investissements

Dô Ha Nam, directeur général de la compagnie par actions du Groupe Intimex, a constaté que les exportations de produits agricoles rencontraient des difficultés en matière de transport à cause des embouteillages et de la surcharge dans les ports maritimes. Ceci affecte grandement la qualité des produits aquatiques, augmentent les dépenses et aussi fait perdre du temps des entreprises. Il est indispensable de régler immédiatement les infrastructures logistiques pour soutenir les entreprises et les encourager à participer plus dans ce secteur.

Face à cette situation, le gouvernement a promulgué l’arrêté No57/2018/ND-CP (arrêté 57) sur les politiques d’encouragement aux entreprises à investir dans l’agriculture et la campagne, témoignant de sa détermination d’améliorer les politiques pour attirer davantage d'investissements dans l’agriculture.

Selon Hô Quôc Luc, président du conseil d’administration de la Compagnie par actions des aliments Sao Ta dans la province de Soc Trang (Sud), cet arrêté stipule de nombreux règlements prioritaires au secteur agricole.

La recherche de mesures efficaces pour développer l’agriculture, attirer plus d’investissement étranger et domestique dans ce secteur s'avère nécessaire. Une conférence nationale a eu lieu le 30 juillet dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), pour discuter des mesures au service du développement du secteur agricole.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.