06/11/2020 22:33
Des experts d’Inde et de l’ASEAN ont évalué des résultats de la Coopération du Mékong - Gange ces 20 dernières années et proposé des stratégies pour renforcer cette initiative de coopération dans les dix années suivantes, notamment dans la période post-épidémie de COVID-19, lors d’un séminaire tenu en ligne les 5 et 6 novembre à New Delhi (Inde).

>>L’Inde accélère le projet d’extension de l'autoroute trilatérale vers les pays aséaniens
>>Renforcement de la connectivité entre l’Inde et l’ASEAN
 

La vice-ministre indienne des Affaires étrangères, Ganguly Das, prend la parole lors de l'événement.
Photo : VNA/CVN


Lancée en 2000 à Vientiane, au Laos, la Coopération du Mékong - Gange (MGC) est une initiative des six pays que sont l'Inde, et le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam, afin de promouvoir la coopération dans le tourisme, la culture, l'éducation, le transport et les communications.

Depuis sa création, le commerce entre l’Inde et les pays de la sub-région du Mékong a considérablement augmenté, passant d’un milliard d'USD en 2000 à 25 milliards 
d'USD l'année dernière, soit une multiplication par 25 en deux décennies.

À ce jour, les domaines de coopération ont été élargis pour inclure la médecine et la médecine traditionnelle, l'agriculture et les industries connexes, l'irrigation, les micro, petites et moyennes entreprises et les sciences et technologies, le développement des compétences et le renforcement des capacités.

Cependant, les participants ont indiqué les limites en matière de liens entre la culture et les autres activités. Les pays de MCG doivent travailler activement et collaborer dans l’esprit constructif pour résoudre les problèmes transnationaux urgents.

Selon la vice-ministre indienne des Affaires étrangères, Ganguly Das, l’épidémie de COVID-19 a déchiré le monde, provoquant une crise sans précédent.

Les forums comme ce séminaire peuvent jouer un rôle important dans la prise de décisions et de recommandations radicales pour contrer les effets négatifs de l’épidémie de COVID-19 et construire les prochaines étapes, a-t-elle souligné.

Elle a déclaré que le développement des infrastructures et la connectivité sont des domaines clé de coopération entre l'Inde et les pays du Mékong. Dans ce secteur, l'Inde a fourni des crédits totalisant 580 millions de dollars aux pays du Mékong pour mettre en œuvre une série de projets tels que l'hydroélectricité, la connectivité numérique, l'électrification rurale, l'irrigation, l'installation réseaux de transport d'électricité et construction d'établissements d'enseignement. L’Inde s’efforce également de mettre en service prochainement la route trilatérale Inde -Myanmar - Thaïlande et envisage également une proposition laotienne de prolonger cette route.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.