07/09/2018 14:04
Le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung a remis jeudi 6 septembre à Ryotaro Sugi, la décision de prolongation de son mandat de l’ambassadeur spécial Vietnam - Japon.
>>Le chef de l’État reçoit l’ambassadeur spécial Vietnam - Japon, Japon - Vietnam
>>Promouvoir la coopération entre les députés vietnamiens et japonais
>>Resserrer les relations de coopération entre Hô Chi Minh-Ville et le Japon
>>Vietnam - Japon: partage des expériences au sujet du maintien de la paix de l’ONU

Le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung (droite) a remis la décision de prolongation de son mandat de l’ambassadeur spécial Vietnam - Japon à Ryotaro Sugi. Photo: VNA/CVN

Lors de leur rencontre à Hanoï, le vice-ministre Lê Hoài Trung a apprécié les contributions de Ryotaro Sugi au développement de la coopération et de l’amitié Vietnam - Japon au cours de près de 30 ans ainsi que ses activités en qualité l’ambassadeur spécial Vietnam - Japon.

Il a demandé au diplomate japonais de poursuivre ses contributions à la promotion du partenariat stratégique élargi des deux pays.

De son côté, Ryotaro Sugi a promis de faire de son mieux pour intensifier l’amitié Vietnam - Japon et les échanges entre les deux peuples.

Il a informé de l’offre d’équipements de lutte contre les incendies par le Japon au Vietnam et de certaines activités d’échange culturel organisées dans quelques mois prochains.

Nommé ambassadeur spécial Vietnam - Japon le 15 mai 2007, Ryotaro Sugi est le premier Japonais désigné par le gouvernement vietnamien à ce poste.

Il s’est vu attribuer l’Ordre de l’Amitié du Vietnam (en 1992, 1997 et 2018) et l’Ordre de Shinju du Japon (en 2009) et le titre de citoyen d’honneur de la capitale Hanoï (en 2014).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.