16/04/2020 15:02
La République de Corée a annoncé qu'elle prolongerait, automatiquement du 14 avril au 30 juin, de 50 jours supplémentaires en faveur des travailleurs étrangers, dont le contrat de trois ans à expirer et de ceux dont le contrat de quatre ans et 10 mois à expirer, a-t-on appris du ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.
>>Le Vietnam et la République de Corée intensifient leur coordination dans le travail
>>Fête de recrutement des talents République de Corée-Vietnam 2015

Un atelier de formation professionelle à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Quang Châu/CVN.

Cette politique entre en vigueur depuis le 14 avril et vise à aider des entreprises sud-coréennes à réduire la pénurie de ressources humaines car de nombreux travailleurs étrangers ne peuvent pas entrer en République de Corée en raison de l'épidémie de COVID-19. En outre, la politique vise également à garantir les moyens de subsistance des travailleurs en attente de rentrer chez eux.

Durant la période de prolongation, les employés peuvent continuer à travailler. Ceux qui ont mis fin à leur contrat mais résident encore en République de Corée ou sont en attente de rentrer chez eux, peuvent négocier avec leur employeur pour retourner au travail pendant un certain temps.

Selon le centre des travailleurs étrangers relevant dudit ministère, face à la propagation mondiale du COVID-19, les travailleurs sont demandés de respecter strictement les réglementations anti-épidémiques du gouvernement du pays d’accueil, de limiter les déplacements dans les lieux publics, pas dans les zones épidémiques, de ne pas quitter la République de Corée si ce n'est pas vraiment nécessaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).