17/05/2020 17:05
La Thaïlande a prolongé son interdiction des vols de passagers internationaux d'un mois supplémentaire jusqu'au 30 juin, dans le but de freiner la propagation du COVID-19.
>>La Thaïlande va retirer quatre pays et territoires de la liste des zones affectées
>>COVID-19 : la Thaïlande n'enregistre pas de nouveau cas après deux mois

Contrôle de la température corporelle des passagers le 9 mars à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok. Photo : AFP/VNA/CVN

"Aucun vol de passagers en provenance de l'étranger n'est autorisé à atterrir dans les aéroports thaïlandais jusqu'au 30 juin", a déclaré samedi soir 16 mai l'Autorité thaïlandaise de l'aviation civile sur son site Internet. 

Et ajoutant que "font exception les appareils d'État ou militaires, les atterrissages d'urgence ou techniques, l'aide humanitaire, les livraisons de médicaments, les vols de secours, ainsi que les avions de rapatriement et de fret". 

L'annonce intervient dans le contexte où le pays commence à assouplir les mesures de restrictions après avoir signalé des hausses à un chiffre du nombre de personnes infectées par le coronavirus.

Auparavant, l'aviation civile de Thaïlande a imposé la suspension des vols internationaux jusqu'à fin mai dans le but de freiner la propagation du coronavirus.

Le gouvernement n'a pas encore décidé s'il prolongera le décret d'urgence qui doit expirer le 31 mai. Mais, il a autorisé, dimanche 17 mai, la réouverture des centres commerciaux et des grands magasins. Il raccourcira également le couvre-feu nocturne d'une heure, de 23h00 à 04h00.

Jusqu'au 16 mai, la Thaïlande a signalé un total de 3.025 cas de COVID-19 dont 56 décès.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Ninh présente de nombreux programmes de relance touristique Les programmes de relance touristique de Quang Ninh (Nord) 2020 s’avèrent efficaces dès le premier mois de mise en œuvre, le nombre de touristes nationaux augmentant progressivement.