11/06/2017 14:09
L’Association du tourisme du Vietnam a proposé au gouvernement de prolonger l’exemption de visa d’entrée au Vietnam pour les voyageurs d’Europe de l’Ouest, afin de stimuler l’industrie touristique nationale.
>>L'intérêt des touristes étrangers s'infléchit à des villes côtières
>>Hausse continue du nombre de touristes étrangers au Vietnam en quatre mois
>>2017 : année florissante pour le tourisme vietnamien

Le Vietnam est considéré comme une destination sûre, conviviale et attrayante pour les touristes.

D’ici 2020, le Vietnam devrait attirer 17 à 20 millions de visiteurs étrangers. Le pays s’est également fixé l’objectif de faire de ce secteur un point fort de l’économie d’ici 2030, contribuant à sa croissance socio-économique. Pour atteindre ces objectifs, l’Association du tourisme du Vietnam a exhorté le gouvernement à prolonger l’exemption de visa pour les voyageurs des principaux marchés touristiques.

Depuis le 1er juillet 2015 jusqu’au 30 juin 2017, les voyageurs de cinq pays européens (le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie) sont exemptés du visa touristique au Vietnam.

L’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) évalue actuellement l’application de cette politique depuis sa mise en place et a proposé de poursuivre cette exemption. «Elle compte par ailleurs présenter un projet d’exemption de visa pour les ressortissants de 13 autres pays réservant des voyages à forfait organisés auprès des agences vietnamiennes», a affirmé Nguyên Van Tuân, chef de l’ANTV.

La décision N°46 datant du 18 juin 2015 du gouvernement sur cette mesure devrait expirer le 30 juin prochain. Un véritable casse-tête pour les voyagistes. De plus, en cas de non prorogation, l’objectif d’attirer davantage de touristes étrangers au Vietnam - en particulier ceux venus de l’UE - pourrait être compromis.

Une tendance internationale

L’Association du tourisme du Vietnam a reçu des demandes d’agences de tourisme et d’associations locales de tourisme de prolonger de cinq ans, soit jusqu’au 30 juin 2022, l’exonération de visa pour les touristes venus de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, du Royaume-Uni et du Bélarus.

Elles ont également suggéré d’exempter le visa pour les visiteurs de l’Inde, de l’Australie, du Canada et des pays d’Europe de l’Est, dont la Pologne, la République Tchèque, la Bulgarie et la Hongrie, ainsi que des pays d’Asie centrale ex-soviétique.

«L’exemption de visa est une tendance de plus en plus internationale, a souligné Vu Lê Binh, vice-président de l’association. Le Vietnam est très en retard sur ce plan par rapport à d’autres pays dans la région. La Thaïlande exempte le visa pour les touristes de 61 pays. À Singapour, les citoyens de 158 pays et territoires n’ont pas besoin de visa d’entrée. Cette mesure s’applique à 155 pays en Malaisie, 169 en Indonésie, 58 à Brunei et 40 au Laos… contre seulement 22 au Vietnam», a-t-il informé.

Selon des représentants des entreprises de tourisme, la résolution sur l’exemption de visa pour les citoyens des cinq pays de l’Europe occidentale ne dure qu’un an. Raison pour laquelle ils n’osaient pas trop dépenser pour promouvoir cette décision. De plus, cette mesure n’a attiré que des touristes indépendants alors que les entreprises attendent une politique plus stable.

Ils ont également proposé au gouvernement de prolonger la durée d’exemption à 30 jours, contre 15 actuellement. D’après eux, le séjour plus long serait plus attractif pour les touristes en plus de stimuler leurs dépenses.

Trân Thi Viêt Huong, directrice du marketing de Vietravel, a indiqué que la plupart des touristes européens planifiaient leurs vacances de six mois à un an à l’avance. La fin de ce programme en juin risquerait d’affecter le déroulement de leurs séjours.

Attirer un maximum de touristes

Des touristes visitent le temple Ngoc Son, à Hanoï.


Lê Tuân Anh, sous-directeur du Département de coopération internationale de l’ANTV, a informé que son département a proposé de prolonger l’exemption de visa pour les ressortissants de cinq pays européens pendant cinq ans et de rallonger la durée d’exemption à 30 jours.

Les statistiques de l’Association vietnamienne du tourisme montrent en effet que le nombre d’arrivées en provenance des cinq pays européens susmentionnés a considérablement augmenté depuis l’application de cette  politique.

Durant les quatre premiers mois de l’année 2017, le nombre de touristes français, allemands, espagnols, italiens et britanniques a atteint 330.000, soit une augmentation moyenne d’environ 15% par rapport à la même période l’an dernier. Les taux de croissance sont de 32% pour l’Espagne, 16% pour l’Italie, 18% pour l’Allemagne, 13% pour la France et 13% pour le Royaume-Uni.

D’après Nguyên Quôc Ky, directeur général de l’agence Vietravel, la question du visa est importante pour les touristes étrangers, de même que pour les agences de voyage. D’autant plus qu’au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), la concurrence est très rude dans ce secteur. De fait, le gouvernement a tout intérêt à déployer toutes les cartes qu’il a en main afin d’attirer un maximum de voyageurs.

Selon Vu Lê Binh, depuis le 1er février dernier, le visa électronique est entré en service pour une période d’essai de deux ans. Néanmoins, ce dernier étant une résolution différente, le programme d’exemption de visa doit davantage se développer et se renforcer afin d’affecter positivement le marché touristique et atteindre les objectifs futurs.

Texte et photos : Thuy Hà/CVN


 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?