05/08/2017 11:17
Dans le cadre d’un projet syndical approuvé par le gouvernement, les ouvriers des zones industrielles pourront acquérir à partir de 2018 des logements à bas prix. Précisions de Bùi Van Cuong, président de la Confédération générale du travail du Vietnam.
>>Achat de logement social : aides financières prêtes
>>Hô Chi Minh-Ville satisfait au besoin de logements

Le gouvernement vient d’approuver le projet «Investir et construire des  complexes syndicaux dans les zones industrielles et zones franches». Quels seront les effets de cette décision sur la vie des ouvriers sur place ?

Consciente des difficultés que rencontre actuellement une partie des ouvriers des zones industrielles et zones franches, la Confédération générale du travail du Vietnam a élaboré le projet que vous avez cité, approuvé en mai dernier par le gouvernement. Les complexes syndicaux qui seront mis en chantier incluent des logements donc, mais aussi des crèches, des supermarchés, des espaces verts, des services de conseils juridiques, de santé, ainsi que plusieurs autres services en faveur des travailleurs.

Quelle est la feuille de route de ce projet, et dans quelles villes et provinces, les travaux seront lancés en premier ?

Selon le plan fixé, d’ici 2020, ce projet sera mis en œuvre dans 50 zones industrielles et franches du pays et sa couverture touchera l’intégralité de ces espaces de travail du pays en 2030. D’ici 2018, ce projet sera déployé dans les provinces de Hà Nam (Nord), Quang Nam (Centre) et Tiên Giang (Sud). Sachez enfin que nous travaillons actuellement avec les autorités provinciales de Hà Nam pour lancer les premiers travaux. Selon le plan prévu, 1.000 appartements seront ainsi construits, en juin 2018, dans la zone industrielle de Dông Van.

Les logements construits dans le cadre de ce projet seront vendus aux travailleurs à bas prix. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Comme vous le savez, c’est un projet à but non lucratif. Les terrains de construction seront fournis gratuitement par l’État et les localités où ces complexes sont construits. L’approvisionnement en eau et en électricité sera lui aussi pris en charge par les localités. Les fonds d’investissement seront, quant à eux, mobilisés par le budget syndical national qui recourt à un total d’épargnes estimé actuellement à 3.500 milliards de dôngs.

Les ouvriers de la zone industrielle de Dông Van, province de Hà Nam (Nord), seront les premiers à bénéficier de logements à bas prix.
Photo : Trân Tuân/VNA/CVN

Mais nous devons aussi penser à la possibilité de mobiliser des prêts bancaires. De plus, nous avons travaillé avec des sociétés de construction comme Vicem, Viglacera pour optimiser les coûts de construction. Un modèle commun sera conçu. Selon nos calculs prévisionnels, le prix varierait de 3 à 5 millions de dôngs le mètre carré en fonction de l’étage où est situé le logement. Un studio de 30 m² coûterait ainsi entre 100 et 150 millions de dôngs.

Deux options s’offrent aux ouvriers : le paiement immédiat et le paiement à crédit sur dix ans. En effet, un couple qui parvient à épargner de 1,8 à 2 millions de dôngs par mois pourrait acquérir un tel studio en 5-7 ans. Nous avons travaillé avec des banques sur la possibilité d’accorder des prêts à taux préférentiel sur dix ans aux ouvriers éligibles à l’achat de ce type de logement.

Puisque vous abordez la question, sur quels critères seront choisis les ouvriers candidats à l’acquisition de ces logements ?

La Confédération générale du travail du Vietnam est en train d’élaborer des critères stricts en vue d’éviter toute forme de spéculation. Les premiers bénéficiaires de ce droit d’achat seront ceux éprouvant de grandes difficultés à se loger. Notez que si un couple obtient le droit d’achat d’un logement mais qu’il le laisse vacant les cinq premières années après son acquisition, il sera obligé alors de revendre automatiquement au comité de gestion des logements.

Xuân Hai - Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.