25/07/2018 00:10
Un projet scientifique visant à évaluer et préserver les primates dans la réserve naturelle de Pu Hu, province de Thanh Hoa, dans le Nord du pays, en 2019-2021, a récemment été approuvé.
>>Quang Nam lance un projet de protection de primates en voie de disparition
>>La réserve naturelle de Xuân Liên protège ses espèces rares et menacées  

Dans la réserve naturelle de Pu Hu, province de Thanh Hoa.
Photo: VNA/CVN 

Le conseil d'administration de la réserve fera des recherches sur l'état actuel et la zone de distribution des primates, le sexe, les conditions de vie, la nourriture et les menaces. Des conférences seront tenues dans 53 villages pour sensibiliser les habitants à leur protection.

En outre, 11 projets de coordination seront menés pour contrôler les fusils de chasse dans les villages proches de la réserve. Le conseil travaille également à des mesures de conservation et  imprimera des affiches pour les travaux de communication.

Le nombre de primates rares diminue à cause du braconnage et de la déforestation illégale. Ce projet vise à renforcer leur protection et à prévenir le braconnage.

La réserve naturelle de Pu Hu abrite de nombreux animaux rares, dont 30 dans le livre rouge du Vietnam et de l'Union internationale pour la conservation de la nature, dont les ours tibétains et malais, les gayals et le langur de Delacour.

Les primates rares du Vietnam se trouvent principalement dans les provinces de Tuyên Quang, Hà Giang et Thanh Hoa, avec de nombreuses espèces répertoriées dans le livre rouge.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.