03/08/2018 17:14
Les longanes sont connus comme une spécialité de Phô Hiên, province de Hung Yên (Nord). Les récoltes fructueuses ont donné naissance à un commerce existant depuis des années dans la région, celui des longanes séchés.

>>Les longanes frais vietnamiens pourraient être expédiés en Australie à partir de 2019
>>Les longanes de Son La à l’honneur à Hanoï

 

Hung Yên est considérée comme "la capitale" des longanes, avec plus de 3.000 hectares. Photo: Van Tri/VNA/CVN


Les longaniers sont plantés dans de nombreuses provinces à travers le pays mais seule Hung Yên est considérée comme "la capitale" de ce fruit tropical, avec plus de 3.000 hectares.

Venant à Hung Yên pendant cette saison, les visiteurs peuvent voir des longanes partout, dans les marchés ou les rues. Autant de longanes qu’ils pensent  être perdus dans un "paradis de longanes". Les longanes sont choisis pour la production d'une spécialité unique - les longanes séchés, long nhãn en vietnamien.

Au village de Vị, réputé depuis longtemps pour la production de longanes séchés, en août, mois où les longaniers sont chargés de fruits, l'atmosphère est des plus animées.

Il existe plusieurs étapes de traitement des longanes séchés. Pour avoir des produits délicieux, il faut choisir des longanes frais, ayant l'arille épais et sucré. Ensuite, les arilles sont séparés de la graine et de la couverture. Ils sont soigneusement disposés sur une cloison en bambou tressé puis mis dans le séchoir.

 

Après 24 heures de séchage, les arilles sont retirés. De couleur kaki, ils conservent leur goût typique.

Un propriétaire d’un établissement de longanes séchés a partagé: "Ma famille exerce ce métier depuis plus de 20 ans déjà. Nos produits sont destinés essentiellement à l’exportation, parfois à la vente au détail".

Bien que la production de longanes séchés soit seulement un commerce saisonnier, elle a créé des emplois et apporté des revenus considérables aux habitants.

Un ouvrier a dit: "Je peux gagner chaque jour en moyenne 100.000 dôngs grâce à ce métier".

Les longanes séchés sont aussi un produit médicinal. Ils peuvent être consommés directement ou immergés dans l'alcool. Cette spécialité est aussi expédiée à l’étranger, rapportant aux agriculteurs de 200 à 300 millions de dông par an.

Il serait dommage si l'on visite Hung Yên de ne pas se rendre aux jardins de longanes. Nul doute que les longanes frais et la saveur sucrée des longanes séchés seront non seulement une marque de renommée nationale mais aussi largement répandue dans le monde.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.