08/01/2020 18:27
Le chef des républicains au Sénat américain a affirmé mardi 7 janvier disposer d'une majorité suffisante pour ouvrir le procès en destitution de Donald Trump, tout en admettant devoir attendre que les démocrates transmettent l'acte d'accusation du président.
>>Trump s'affiche avec les chrétiens évangéliques pour lancer 2020
>>Pompeo se rendra en Ukraine juste avant le procès en destitution de Trump

Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell (centre).
Photo : Xinhua/VNA/CVN

La procédure en destitution est "une mascarade", a martelé Donald Trump mardi 7 janvier depuis la Maison Blanche. "C'est devenu la risée du monde entier", a ajouté le républicain, troisième président de l'Histoire des États-Unis à faire face à un tel procès.

La présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, refuse depuis de transmettre l'acte d'accusation au Sénat tant que les républicains n'auront pas énoncé de cadre "juste" pour la tenue de ce procès.

"Nous avons assez de votes" pour démarrer le procès, a déclaré mardi le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell.

Mais "nous devons recevoir les documents" (l'acte d'accusation) pour ouvrir le procès, a-t-il déploré.

L'opposition réclame qu'au moins quatre hauts conseillers de Donald Trump soient entendus au Sénat.

Les républicains argumentent que les témoins pourront être choisis après l'ouverture du procès.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances