04/12/2020 01:42
L’Agence d’enquête du Département de la police de Hô Chi Minh-Ville a décidé jeudi 3 décembre d’engager des poursuites pénales contre les personnes impliquées dans la transmission du COVID-19, en vertu de l’article 240 du Code pénal de 2015.
>>Le PM demande de sanctionner les violations des consignes sanitaires
>>Coronavirus : le Vietnam recense sept nouveaux cas importés
>>COVID-19 : les vols internationaux seront suspendus pour violation des mesures préventives

Une conférence de presse organisée par le Département de la police de Hô Chi Minh-Ville, le 3 décembre.
Photo : VNA/CVN

Le directeur adjoint du Département municipal de la police, le colonel Nguyên Sy Quang, a déclaré que les violations dans cette affaire entraînaient de graves conséquences, de sorte que les particuliers et les organisations concernés doivent être strictement punis.

Du 30 novembre au 1er décembre, la ville a annoncé quatre nouveaux cas d’infection, dont un dans un établissement de quarantaine et trois autres dans la communauté après 120 jours sans transmission locale.

Plus précisément, le patient N°1342, agent de bord de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines, est entré en contact avec le patient N°1325 sur un site de quarantaine. Après avoir été testé négatif à deux reprises du 15 au 18 novembre, il a été placé en quarantaine dans un appartement loué dans l’arrondissmeent de Tân Binh.

Alors qu’il était en quarantaine, il a rencontré sa mère et deux amis. Plus tard, le 28 novembre, il a été testé positif au virus et est devenu le patient N°1342. Il est également allé à l’Université de technologie de Hô Chi Minh-Ville (Hutech).

Après avoir prélevé des échantillons à tester auprès des contacts étroits du patient N°1342, le Département municipal de la santé a constaté que le patient N°1347, qui est un ami du patient N°1342, avait donné des cours au centre de formation KEY English dans l’arrondissmeent de Tân Binh du 18 au 25 novembre et dans d’autres antennes du 10e arrondissmeent, ainsi que dans un café et un karaoké du 10e arrondissement.

Un petit garçon d’un an a également attrapé la maladie depuis le patient N°1.347 et a été testé positif le 30 novembre. Une étudiante de 28 ans a également été infectée.

Au 3 décembre, Hô Chi Minh-Ville avait collecté des échantillons de 2.244 personnes liées à ces quatre patients. Parmi eux, 1.632 ont été testés négatifs et les autres sont en attente de résultats, dont 11 cas F1.

Le 2 décembre, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a chargé le ministère des Communications et des Transports et le Comité de gestion des fonds de l’État dans les entreprises d’examiner la responsabilité de Vietnam Airlines et de son agent de bord pour les violations des règles de prévention et de contrôle du COVID-19. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Découvrez l’ancien village de Duong Lâm À 50 km environ à l’ouest de la capitale, l’ancien village de Duong Lâm, classé au patrimoine national, se trouve dans la commune éponyme, qui relève du chef-lieu de Son Tây.