30/09/2020 23:46
La première édition du Prix pour les enfants Dê mèn (Le grillon) s’est conclue par la remise de plusieurs distinctions, le 29 septembre à Hanoï. L'écrivain Nguyên Nhât Anh s’est vu remettre le Grand Prix "Hiêp si Dê mèn" (Chevalier grillon).

>>Bientôt la cérémonie de remise du Prix pour les enfants Dê mèn 2020
>>Lancement du Prix Dê mèn pour les enfants

L’écrivain Nguyên Nhât Anh (3e à gauche) reçoit le Grand prix, dénommé "Hiêp si Dê mèn", du Prix pour les enfants Dê mèn 2020.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN

Lancé le 27 mai par le journal Thê Thao & Van hoá (Sports & Culture) de l'Agence Vietnamienne d’Information (VNA), il s'agit d'un prix annuel à but non lucratif récompensant les travaux artistiques par et pour les enfants.

En plus de quatre mois, l’organisateur a reçu près de 100 œuvres, notamment de nombreux récits.

Le jury était présidé par le poète Trân Dang Khoa, vice-président de l’Association des écrivains vietnamiens. Ses membres étaient l’écrivain Nguyên Quang Thiêu, vice-président de l’Association des écrivains vietnamiens ; le poète et compositeur Nguyên Thuy Kha ; les peintres Thành Chuong et Lê Linh ; le réalisateur Nguyên Phi Phi Anh ; et le journaliste Lê Xuân Thành, rédacteur en chef du journal Thê Thao & Van hoá.

Le jury a choisi 12 œuvres pour la finale. Après délibération, il a annoncé le palmarès.

Le Grand prix, dénommé "Hiêp si Dê mèn" (Chevalier grillon), accompagné d’un chèque de 30 millions de dôngs, a été attribué à Làm ban voi bâu troi (Se faire des amis avec le ciel) de l’écrivain Nguyên Nhât Anh.

Des œuvres de diverses catégories récompensées

Le livre "Làm ban voi bâu troi" de l’écrivain Nguyên Nhât Anh, publié en septembre 2019.
Photo : Quê Anh/CVN

Làm ban voi bâu troi a été écrit en continu par l'écrivain Nguyên Nhât Anh pendant huit mois et publié en septembre 2019. Ce livre raconte la belle histoire de Tèo, un jeune garçon qui aime la vie et nourrit bien des rêves. Malheureusement, il y a  un accident et devient paralysé. Il se lie  d'amitié  avec le ciel bleu, ouvert et plein de tolérance. Surmontant  son sort, Tèo   imprègne tout le monde d'amour et de confiance dans la vie, dans les bonnes choses qui existent autour de lui.

Quatre prix "Khát vong dê mèn" (Désir de grillon), de 10 millions de dôngs chacun, ont été décernés à une série de peintures sur la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19 d’une petite Hanoïenne, Nguyên Doi Chung Anh (10 ans) ; au manuscrit d’une longue d’histoire Chuyên cua Bap an mo và xóm Dôi rom (Histoire de Bap et hameau Dôi rom) de Cao Khai An (12 ans), venu de la province de Cà Mau (Sud) ; au manuscrit d’une collection d'histoires courtes Mông giang hô (Rêve du vagabond) de l’instituteur Nguyên Chi Ngoan, de la province de Kiên Giang (Sud) ; à une collecte des chansons sur le thème de l’enfance du compositeur Nguyên Van Chung.

Pour l’écrivain Nguyên Nhât Anh, le prix Dê mèn a été vraiment une surprise, et ce bien qu’il écrit depuis plus de 30 ans pour les enfants. Il était heureux que ses efforts aient été reconnus, et encore plus heureux de recevoir un prix pour la littérature et les arts pour enfants. Ce prix  encouragera les écrivains et artistes à écrire et composer des œuvres pour les enfants. Les enfants en seront les bénéficiaires. Ils auront de nombreuses bonnes œuvres littéraires à lire, de nombreuses chansons à chanter, de nombreuses œuvres d'art à contempler.

Les œuvres d’une vingtaine de peintres renommés ont été exposées lors de la cérémonie de remise des prix Dê mèn. Elles sont vendues à des fins caritatives.
Photo : Quê Anh/CVN

"Pendant les premiers jours après le Têt, je ne suis pas allée à l'école à cause de l'épidémie de COVID-19. J'étais très inquiète après avoir entendu les nouvelles à la télévision et j'ai dessiné ce à quoi je pensais. Mes œuvres  sont des récits  dans les premiers pays touchés par le COVID-19. Les petits de ces pays avaient la même situation que moi. Au début, j'ai dessiné une peintre, puis deux, trois... et finalement 14 dessins sur cette pandémie", a partagé Nguyên Doi Chung Anh, titulaire du prix "Khát vong dê mèn".

Une vingtaine de peintres renommés ont envoyé leurs œuvres pour les vendre à des fins caritatives. Elles ont été exposées lors de la cérémonie de remise des prix et sur la page Facebook du Prix. L'écrivain Nguyên Nhât Anh a dédicaté une centaine de livres Làm ban voi bâu troi pour le prix Dê mèn.

Quê Anh/CVN





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.