08/10/2020 16:47
La 13e édition du Prix "Bùi Xuân Phai - pour l'amour de Hanoï" s’est conclu par la remise de plusieurs distinctions, le 7 octobre à Hanoï. Le compositeur Phu Quang s’est vu remettre le Grand Prix.

>>Prix Bùi Xuân Phai: Nguyên Thua Hy reçoit le Grand Prix
>>Prix Bùi Xuân Phai: Nguyên Ba Dam reçoit le Grand Prix

La cérémonie de remise du prix “Bùi Xuân Phai : pour l’amour de Hanoï” 2020, le 7 octobre à Hanoï. Photo : Quê Anh/CVN

Pour cette 13e  édition du Prix "Bùi Xuân Phai - pour l'amour de Hanoï", le jury a choisi Phu Quang, surnommé le "compositeur des rues de Hanoï".

Toute la vie de Phu Quang témoigne de son amour "obsédant" de Hanoï. Durant ses 25 ans de vie dans le Sud, il a toujours ressenti une forte nostalgie pour la capitale. Sa chanson Em oi Hà Nôi phô (Toi, ville de Hanoï) en témoigne.

Chansons, musique de film, musique symphonique… Phu Quang a beaucoup de cordes à son arc.

Le “Grand Prix pour l’amour de Hanoï” 2020 est décerné au compositeur Nguyên Phu Quang.
Photo : TTVH/CVN


"Né en 1949, Phu Quang est le plus jeune à avoir reçu le Grand Prix du Prix +Bùi Xuân Phai : pour l’amour de Hanoï+", a précisé Lê Xuân Thành, rédacteur en chef du journal Thê thao & Van hoa (Sports & Culture) de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), organisateur du Prix Bùi Xuân Phai, lors de la cérémonie de remise des prix le 7 octobre.  

Trois autres distinctions ont été également attribuées : le "Prix de l'œuvre" récompensant une œuvre artistique (poésie, peinture, danse, théâtre, cinéma ou architecture) ; le "Prix de l'idée" qui distingue une proposition originale, et enfin le "Prix du travail" qui honore une activité ayant amélioré le cadre de vie de la capitale.

Des œuvres significatives pour la capitale

Le "Prix de l'œuvre" a été remis au roman Phô Nhà Tho (rue Nhà Tho) du Serbe Marko Nikolic (1987). Phô Nhà Tho relate l’histoire d’un Français vivant à Hanoï où se mêlent sentiments et impressions de sa vie en tant qu’étranger dans un pays à l’autre bout du monde, dans cette ville asiatique dont il est tombé amoureux.

Il y a deux prix pour le "Prix du travail". Le premier a été décerné au projet d'art public de Phuc Tân, mis en œuvre par le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm (Hanoï) avec la compagnie de l'Association des architectes de Hanoï. Ce projet a transformé un dépotoir en une "rue des arts". Elle regroupe une collection d'œuvres réalisées avec des matériaux recyclés d’artistes professionnels amoureux de Hanoï, dont deux étrangers.

Les lauréats du Prix "Bùi Xuân Phai - pour l'amour de Hanoï" 2020 prennent la pose lors de la cérémonie de remise du prix, le 7 octobre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN


Le second prix a été attribué à la remise d’environ 150 sac phong (décrets royaux) du groupe des personnalités progressistes de Hà Dông à de nombreuses communes de Hanoï et provinces du pays depuis 2015. Ce groupe comprend de nombreux auteurs, peintres, artistes célèbres et des hommes d'affaires, dont le poète Nguyên Quang Thiêu, l'artiste Émérite Chu Luong, le peintre Hoàng A Sang, l'auteur Trinh Huu Sy, le réalisateur - poète Luong Tu Duc, le poète Nguyên Quyên ; les hommes d'affaires Lê Phuong Trung, Do Van Hiêu.

Le "Prix de l'idée" a récompensé l’initiative de conception et de construction de la borne Km0 au lac Hoàn Kiêm via un concours. Durant de plus d’un mois, ce dernier a été co-organisé par le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, la revue Kiên truc (Architecture) relevant de l’Association des architectes vietnamiens, avec le parrainage de l'Association des beaux-arts du Vietnam. La remise des prix s'est déroulée fin juillet 2020. 

"La cérémonie de remise des prix de cette année est spéciale en raison des nombreuses activités à l’occasion du 100e anniversaire du peintre Bùi Xuân Phai. Le prix +Bùi Xuân Phai : pour l'amour de Hanoï+ a vraiment nourri la passion pour Hanoi dans tous les âges, tous les métiers et tous les domaines", a souligné Vu Viêt Trang, vice-directrice de la VNA.

L’exposition de photos intitulée "Bùi Xuân Phai - 100 ans d'amour de Hanoï" au siège de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA). Photo : Quê Anh/CVN


Pour Ngô Van Quy, vice-président du Comité populaire de Hanoï, le Prix "Bùi Xuân Phai - pour l'amour de Hanoï" est un événement annuel significatif pour honorer, des personnes, des travaux et des idées en faveur de la capitale. "La ville soutient et accompagne toujours ce prix", a-t-il précisé.

Dans le cadre de la cérémonie, le journal journal Thê thao & Van hoa a lancé un certain nombre d'activités pour honorer la vie et la carrière de Bùi Xuân Phai à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance : une exposition de photos de Trân Chinh Nghia intitulé "Bùi Xuân Phai - 100 ans d'amour de Hanoï" comprenant près de 30 portraits du peintre ; une exposition de croquis du peintre et des œuvres de deux générations d’artistes sur Bùi Xuân Phai.

Le prix Bùi Xuân Phai porte le nom de ce célèbre peintre disparu en 1998, qui réalisa de nombreuses toiles sur le Vieux quartier de la capitale qui nourrira toute son existence sa créativité.

Ce prix a été créé en 2008 à l'initiative du journal Thê thao & Van hoa ainsi que de la famille du peintre afin d'honorer les auteurs et œuvres, vietnamiens ou non, qui témoignent d’un amour particulier pour la capitale.
 

Les Grands Prix de "Bùi Xuân Phai : pour l’amour de Hanoï"
 
Durant ces 13 dernières éditions du Prix "Bùi Xuân Phai - pour l'amour de Hanoï", 12 Grand Prix ont été attribués aux personnages suivants  :

1. Le "Hanoïologue" Nguyên Vinh Phuc (2009)
2. L’écrivain Tô Hoài (2010)
3. Le Professeur Phan Huy Lê (2011)
4. Le guitariste Van Vuong (2012)
5. Le photographe Quang Phùng (2013)
6. Le chercheur Nguyên Tuân San (2014)
7. Le chercheur Giang Quân (2015)
8. Le photographe Lê Vuong (2016)
9. L’Homme de culture Huu Ngoc (2017)
10. Le collectionneur et chercheur Nguyên Ba Dam (2018)
11. Le Docteur, "Enseignant Émérite" Nguyên Thua Hy (2019)
12. Le compositeur Phu Quang (2020).

Quê Anh/CVN









 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.