08/01/2016 13:48
En 2015, la valeur des exportations de crevettes a connu une baisse de 25%, pour s'établir à près de 3 milliards de dollars.

>>De belles perspectives pour les exportations de crevettes en R. de Corée
 

La valeur des exportations de crevettes a connu une baisse de 25% en 2015.       Photo : Huy Hùng/VNA/CVN


Cette année, les exportations des crevettes vietnamiennes devraient atteindre 3,3 milliards de dollars, soit une hausse de 12% en glissement annuel, grâce aux impacts positifs des accords de libre-échange, à commencer par l’accord de partenariat trans-pacifique et de la création de la communauté économique de l’ASEAN (AEC).

Le 5 octobre 2015, les ministres du Commerce des pays parties à l'accord de partenariat trans- pacifique (TPP) sont parvenus à un accord final. Une fois le TPP en vigueur, les exportations des crevettes vietnamiennes vers les grands débouchés tels que le Japon et les États-Unis, bénéficient des priorités fiscales, avec des taxes de 0%.

Le 5 mai 2015, l'accord de libre-échange Vietnam - République de Corée (VKFTA) a été signé officiellement, permettant d'exempter de droits de douanes les crevettes vietnamiennes à hauteur d'un quota de 10.000 tonnes/an et 15.000 tonnes/an pour les cinq années à venir.

Le Vietnam a également signé des accord de libre-échange avec l'Union économique eurasiatique (UEEA) le 29 mai 2015, et avec l'Union européenne (UE) le 4 août 2015. Après l'entrée en vigueur de ces accords, les taxes douanières appliquées aux crevettes vietnamiennes seront levées.

Communauté économique de l'ASEAN, un atout pour le Vietnam

En outre, la création officielle de la Communauté économique de l'ASEAN le 31 décembre aidera l'aquaculture vietnamienne à profiter des opportunités pour renforcer les exportations.

Selon Ngô Van Ich, président de l'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), l'exportation des produits aquatiques du Vietnam devrait faire face à de nombreux défis, en raison de la baisse de la demande dans les débouchés principaux.

La dévaluation de la monnaie des rivaux face au dollar tels que la roupie indonésienne (-42%), le ringgit malaisien (-33%), etc. ont également des répercussions sur la compétitivité des produits aquatiques du Vietnam sur le marché mondial.

Certains produits aquatiques vietnamiens doivent faire face au programme de traçabilité onéreux des États-Unis, ainsi que des obstacles sanitaires et phytosanitaires dans les pays membres du TPP.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.