27/09/2019 08:55
Le deuxième tour de la présidentielle anticipée en Tunisie pourrait avoir lieu le 13 octobre courant, a fait savoir jeudi 26 septembre, Nabil Baffoun, président de la Haute instance indépendante pour les élections (ISIE) dans une déclaration à l'agence tunisienne TAP.
Les deux candidats à la présidentielle tunisienne, Nabil Karoui (gauche) magnat des médias actuellement emprisonné, et Kais Saied, universitaitaire indépendant sans affiliation politique. Photo : AFP/VNA/CVN


La date du 13 octobre serait la plus probable pour le déroulement du deuxième tour, en raison du dépôt des recours en appel contre les résultats officiels préliminaires du scrutin du 15 septembre par certains candidats auprès de la deuxième juridiction, en l'occurence l'ISIE, a laissé entendre Nabil Baffoun, cité par des médias.

L'ISIE avait proposé au lendemain de l'annonce des résultats préliminaires officiels du premier tour trois dates, à savoir le 29 septembre, le 6 octobre et le 13 octobre.

Le président de l'ISIE, avait, par ailleurs, déclaré que "si les recours se limitent au premier degré de juridiction, le 2e tour pourrait avoir lieu en simultané avec les législatives, c’est-à-dire le dimanche 06 octobre''.

"Les recours en appel nécessitent la tenue d'une audience judiciaire", a-t-il, en outre, fait savoir, indiquant que son instance a reçu, jusqu'à ce jeudi 26 septembre, "deux recours relatifs aux résultats du premier tour du scrutin présidentiel".

Pour M. Bafoun une semaine est requise pour prononcer un jugement à ce sujet. L'ISIE devrait, par la suite, annoncer, officiellement, les  résultats définitifs du premier tour de la présidentielle anticipée.

Le deuxième tour de la présidentielle anticipée en Tunisie verra la confrontation entre les candidats Kaies Saied, candidat indépendant et Nabil Karoui, candidat du parti Qalb Tounes (au cœur de la Tunisie).
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.