29/11/2018 09:01
L'ex-ambassadrice française Salomé Zourabichvili, soutenue par le parti au pouvoir Rêve géorgien, était mercredi soir 28 novembre largement en tête pour le deuxième tour de la présidentielle géorgienne, selon des résultats partiels de la Commission électorale centrale.
>>Début de l'élection présidentielle en Géorgie

Salomé Zourabichvili, candidate à la présidentielle, le 9 novembre à Tbilissi, en Géorgie. Photo: AFP/VNA/CVN

L'ancienne diplomate française, candidate du Rêve géorgien, recueille 58,66% des voix contre 41,34% pour le candidat de l'opposition, Grigol Vachadze, selon des résultats portant sur 61,54% des bureaux de vote, a indiqué la Commission électorale centrale. La participation était de 56,23% lors de la fermeture des bureaux de vote à 20h00 locales (16h00 GMT). Il s'agit du dernier scrutin présidentiel au suffrage direct dans cette ancienne république soviétique du Caucase, avant de passer à un régime parlementaire. Même si le poste de président est devenu essentiellement symbolique après ces changements constitutionnels, le vote est un test pour le parti au pouvoir.

L'élection préfigure en effet la confrontation à venir lors des législatives de 2020 entre le Rêve géorgien, qui a pris les rênes du pays en 2012, et le Mouvement national uni fondé par l'ex-président aujourd'hui en exil, Mikheïl Saakachvili. Au premier tour le 28 octobre, Salomé Zourabichvili avait échoué à remporter plus de 50% des voix au premier tour, un score perçu comme un désaveu pour le Rêve géorgien fondé par le milliardaire Bidzina Ivanichvili. Ancienne diplomate française, Mme Zourabichvili, 66 ans, était arrivée au coude à coude (38,64%) avec Grigol Vachadzé (37,73%).

"Il est très important que le pouvoir criminel, qui a créé l'anarchie et volé le trésor (public), ne parvienne pas au pouvoir. J'aimerais voir des forces au pouvoir qui penseront aux gens", a déclaré Guiorgui Djolokhava, un maçon de 62 ans. Bondo Iamanidze, un retraité de 69 ans, soutient pour sa part le Rêve géorgien, "parce qu'Ivanishvili est un grand philanthrope et j'ai voté pour Salomé (Zourabichvili) parce que c'est une diplomate expérimentée".

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.