05/01/2020 14:00
Depuis des années, les Tày vivant sur les rives du réservoir de Thác Bà, province de Yên Bái, cherchent à protéger leurs us et coutumes des vicissitudes du temps.
>>Approbation du projet de développement de la zone touristique de Thac Bà
>>Nécesité des mesures pour préserver et mettre en valeur le chant then
>>Hát then, le chant ritual de l’ethnie Tày
>>La fête lông tông ou le souhait d'une bonne saison agricole

Hoàng Van Thành (centre) et des membres du Club de la culture populaire de la commune de Xuân Lai.
Photo : VNA/CVN

La province de Yên Bái (Nord) se prête idéalement à la randonnée, notamment les rizières en terrasses de Mù Cang Chai avec leur beauté époustouflante, les incroyables cascades et rivières, le lac de Thác Bà - l’un des trois plus grands lacs de retenue du pays.

Celui-ci, situé dans les districts de Yên Binh et Luc Yên, impressionne par ses eaux turquoises où se mirent d’innombrables petits îlots verdoyants. Aux alentours, les paysages pittoresques ponctués de cavernes et les villages à flancs de montagne invitent à une balade alliant détente et découverte. Une contrée multiethnique riche en valeurs culturelles, particulièrement celles des Tày.

Présents depuis longtemps au Vietnam, ces derniers figurent parmi les ethnies les plus peuplées et disposant d’une des cultures les plus anciennes. Toutefois, à travers les siècles, des facettes de leur identité culturelle se sont peu à peu estompées. Mais, les habitants redoublent d’efforts pour préserver cet héritage de leurs ancêtres.

Terre de chants folkloriques

Quand on parle de la culture Tày, on ne peut pas ne pas mentionner les chants folkloriques veloutés qui se mêlent aux sons limpides du dàn tính (luth à deux ou trois cordes, à manche long, dont la caisse de résonance est une calebasse coupée et séchée) s’élevant au milieu des forêts de la région montagneuse du Nord.

Les nonagénaires ne peuvent pas cacher leur enthousiasme en évoquant les chants rituels then, coi et quan làng. Né dans la commune de Xuân Lai, district de Yên Binh, Hoàng Van Thành est un des piliers en matière de maintien et de préservation de ces chants. Dès sa petite enfance, c’est en écoutant sa mère chanter que cette passion s’est enracinée dans son cœur. Hormis la transmission aux jeunes, M. Thành traduit aussi en vietnamien les paroles des chansons. Aux côtés d’autres artistes, il a publié plusieurs livres sur cet art vocal traditionnel. Dans l’espoir de protéger les valeurs ancestrales des Tày, il a collecté de nombreuses chansons anciennes afin de les enseigner au Club de la culture populaire de la commune dont il est lui-même vice-président.

Le costume, aussi un précieux patrimoine

Une femme Tày enseigne le tissage à une fillette.
Photo : VNA/CVN

En plus des chansons folkloriques, la culture des Tày est également incarnée dans leurs costumes traditionnels, simples mais tout aussi beaux. Ces vêtements sont confectionnés à partir de fils de coton teints en bleu indigo, avec presque sans aucun motif décoratif. Toutes les étapes de fabrication sont manuelles. Traditionnellement, les femmes portent une longue robe à cinq pièces, un pantalon, un foulard, une ceinture, un collier et une chaîne d’argent porté sur le côté.

Bien qu’âgée de plus de 70 ans, Vi Thi Linh, dans la commune de Xuân Lai, s’évertue à maintenir la couture traditionnelle. Elle utilise le lin pour confectionner les habits qui sont ensuite vendus non seulement dans cette commune mais aussi dans les provinces des environs comme Tuyên Quang, Phú Tho, Lang Son, Cao Bang… Souhaitant transmettre cet artisanat à la jeune génération, Mme Linh participe au Club de la culture populaire pour prodiguer des cours.

Hoàng Van Thành et Vi Thi Linh font partie de ceux qui ont pris conscience de l’urgence de préserver l’identité culturelle locale. "Malgré de nombreuses difficultés, il est nécessaire de promouvoir les valeurs culturelles des Tày afin qu’elles puissent perdurer", ont-ils conclu.
 
Thu Hà/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.