15/01/2020 23:03
La conférence internationale sur la préservation et la promotion des valeurs des patrimoines culturels reconnus par l’UNESCO a eu lieu mercredi 15 janvier à Hanoï. Il s’agit de la 5e conférence internationale organisée par l'Union des associations UNESCO du Vietnam depuis 2011.
>>Honorer la double reconnaissance de la baie de Ha Long par l'UNESCO
>>Patrimoine : le Vietnam finalise deux dossiers de candidature à soumettre à l'UNESCO

Ensemble de monuments de Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre), patrimoine mondial de l'UNESCO.
Photo : VNA/CVN

Le président de l'Union des associations UNESCO du Vietnam, Nguyên Xuân Thang, a indiqué que le Vietnam comptait huit patrimoines culturels et naturels, et des dizaines de patrimoines culturels immatériels, des biosphères, des jardins géologiques ainsi que des sites historiques et culturels nationaux reconnus au cours de 30 années dernières.

Cette conférence sera l’occasion pour partager des expériences et de proposer des initiatives en vue d’attirer la participation des habitants dans la préservation des patrimoines, notamment ceux reconnus par l’UNESCO, a souligné M. Thang.

Présente à l’événement, Tatiana Bogina, membre du Comité exécutif de la Fédération des clubs, associations et centres pour l'UNESCO de l'Ural et de la Sibérie, a souligné la nécessité d’élaborer une stratégie permettant de préserver des patrimoines sans influencer sur la qualité de vie actuelle des habitants.

Elle a également partagé des expériences de la Russie concernant la préservation des patrimoines.

Selon elle, de nombreux patrimoines de la Russie figurant dans la liste de l'UNESCO se situent au centre de grandes villes. Afin de préserver au maximum les patrimoines culturels, il faut placer ces ouvrages sous le contrôle de l'État, a-t-elle dit.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).