05/07/2020 08:02
La Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong est considérée comme le poumon vert de la province septentrionale de Quang Ninh. Ainsi, sa gestion et sa protection sont une mission prioritaire pour tous, en particulier les gardes forestiers locaux.
>>Faire d’Ha Long une ville moderne et accueillante
>>Quang Ninh mise sur la filière des plantes médicinales
>>Éducation pour tous, le cheval de bataille de Quang Ninh

La Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong, la plus grande forêt au Nord-Est du pays.

Située dans le district de Hoành Bô (province septentrionale de Quang Ninh), la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong est la forêt la plus grande de la région Nord-Est. Abritant de nombreux animaux et végétaux rares, elle dispose d’un écosystème important de forêt de feuillus.

Lutte contre les incendies, la priorité 

À la saison sèche, la lutte contre les incendies est la priorité numéro un. Ainsi, le comité de gestion du site a déterminé l’ensemble des mesures à mettre en place. Par exemple, des patrouilles se font quotidiennement afin d’assurer une meilleure gestion et l’état des lieux de la forêt.

Durant leur inspection, les gardes forestiers n’empruntent pas les sentiers battus, mais traversent la forêt pour rejoindre au plus vite les lieux frontaliers. Prenant une poignée de feuilles sèches dans sa main, le directeur de la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong, Vu Van My, souligne qu’il est interdit de fumer. Les membres du contingent forestier travaillent dans cet espace protégé depuis une décennie. Il leur suffit de prêter attention aux bruits, d’observer les branches, les feuillages pour comprendre la forêt et tirer la sonnette d’alarme en cas d’incidents.

Malgré l’efficacité des mesures  de lutte contre les incendies, il ne faut pas relâcher la vigilance, car "les habitants, en allant dans la forêt, apportent avec eux des objets inflammables. Compte tenu de la sécheresse, il suffit de quelques braises pour déclencher un incendie", explique Vu Van My.

Un garde forestier en charge de 1.100 ha

Les gardes forestiers de la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong (Quang Ninh) en plein travail.

Le comité de gestion de la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong compte 14 employés officiels. En principe, chaque personne est en charge de 1.100 ha en moyenne. En réalité, certains doivent gérer jusqu’à 2.200 ha car d’autres sont dédiés à des tâches spécifiques. "Le manque de personnel est notre première difficulté. Nous devons travailler plus intensivement et effectuer une permanence 24h/24", confie le directeur. Avant d’ajouter que les malfaiteurs profitent généralement de la nuit pour exploiter illégalement arbres et produits forestiers.

De fait, les gardes forestiers doivent assumer des surveillances impromptues et être prêts à agir à tout moment si le danger survient. "La surveillance nocturne est bien plus risquée en raison des animaux et insectes dangereux, des gouffres, etc. Si les appareils de localisation tombent en panne, on pourra se perdre. Les cicatrices sont les signes distinctifs des gardes forestiers", fait savoir Bùi Huu Rin, chef de l’équipe de technologie et de technique du comité.

Les gardes forestiers du comité de gestion de la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong passent la plupart de leur temps au travail, même les jours fériés. Durant les célébrations du Nouvel An lunaire, tandis que les familles se réunissent, eux doivent rester au "bureau".

"Il est de mon devoir d’accomplir ma mission professionnelle, mais cela a un prix. J’ai un fils en bas âge. Alors que j’étais en vacances, je suis rentré chez moi, et mon fils était très distant. Quelques jours plus tard, nous sommes devenus plus proches mais il était déjà temps pour moi de retourner au travail", partage Bùi Xuân Hùng, membre du comité de gestion de la réserve naturelle.

Vers un écotourisme durable 

D’une superficie de 15,5 ha, dotée d’une biodiversité importante, la Réserve naturelle de Dông Son - Ky Thuong fait non seulement du bien aux habitants, mais contribue aussi considérablement à la protection de l’environnement, à l’éducation, à la recherche scientifique, à l’écotourisme, etc. De plus, elle abrite des spécimens issus d’écosystèmes forestiers nationaux et internationaux, et constitue une source de gènes biologiques sylvains. C’est pour cela que la protection de cette réserve est très contrôlée.

En 2019, le comité de gestion de la réserve naturelle, en coopération avec les autorités locales, a examiné le mont de Thiên Son, de 1.090 m d’altitude. Se trouvant également dans le district de Hoành Bô, il offre une vue sur la ville de Ha Long, la baie éponyme et l’île de Cat Bà dans la ville de Hai Phong. Un site qui s’avère être au centre des projets de développement de l’écotourisme de Quang Ninh. "Nous souhaitons que les produits du tourisme durable soient bientôt lancés pour évaluer les potentialités de la réserve naturelle, renforcer la contribution de la communauté à la préservation et au développement durable", conclut le directeur Vu Van My.
 
Texte et photos : Mai Quynh - BQN/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

Hanoï : 1,2 million de touristes en juillet Selon le Service du tourisme de Hanoï, la ville a attiré en juillet près d’1,2 million de visiteurs, soit une hausse de 51,2% par rapport au mois précédent.