29/06/2018 22:55
Près de 90.000 personnes apprennent le japonais au Vietnam. Le japonais est devenu la première langue étrangère dans plusieurs lycées et est enseigné dans des écoles primaires.

>>Inauguration d’une école financée par Samsung à Thai Nguyên
>>La langue comme clé pour comprendre une culture
>>Apprendre l'anglais grâce à des chansons

 

Une collégienne de Ngô Sy Liên présente le Japon en japonais.
Photo: VNA/CVN


Cette information a été partagée jeudi 28 juin lors d'une visite de 100 lycéens vietnamiens suivant des cours de japonais et des cadres éducatifs du Vietnam au siège de "The Japan Foundation" (Centre japonais d'échange culturel) à Tokyo.

Selon Masahiro Oji, conseiller supérieur de Japan Foundation, l'enseignement du japonais est pris en considération dans les pays de l’Asie du Sud-Est et le Vietnam est l'un des cibles auxquelles Japan Foundation s'oriente. Selon les statistiques, en 2015, le Vietnam comptait 65.000 apprenants de japonais et actuellement, ce chiffre augmente de 37,8%. Pour répondre aux besoins croissants d'apprentissage du japonais, environ 3.000 collaborateurs japonais sont envoyés vers les pays d'Asie du Sud-Est pour les aider à enseigner le japonais pour la période 2014-2020. Au Vietnam, Japan Foundation a envoyé 30 collaborateurs japonais, se classant 3e en nombre après l'Indonésie et la Thaïlande.

En 2013, le japonais a été enseigné à titre expérimental dans des écoles au Vietnam. En 2015, il a été considéré comme la première langue étrangère dans plusieurs écoles.

Depuis septembre 2017, le Vietnam est devenu le premier pays d'introduire l'enseignement du japonais dans le programme d’études de cinq écoles primaires à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville.

À partir de 2018, Japan Foundation organisera des cours de formation des enseignants de japonais pour le Vietnam, l'Inde et le Myanmar.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.