09/08/2019 23:07
Les brigades de pompiers de Hô Chi Minh-Ville ont maîtrisé 1.594 incendies, soit plus de 25% et leurs antennes sur place en ont traité plus de 4.600, soit près de 75%. Ces résultats démontrent que le projet d’amélioration des capacités des forces de pompiers a mis en valeur efficacement la prévention d’incendies au sein de la population.
>>Huit victimes dans un incendie à Hanoï
>>Incendie de l’Aulac Fortune: 21 marins en état de santé stable
>>L’incendie d’un pétrolier: le Vietnam applique les mesures de protection des citoyens

Une scène d’entraînement visant à lutter contre les incendies dans les immeubles.

Les informations ont été communiquées lors de la réunion-bilan préliminaire des cinq ans de la mise en œuvre du projet d'amélioration de la capacité de prévention des incendies et des secours, ainsi que des deux ans de travaux de planification de la lutte contre les incendies dans la ville jusqu'en 2025, tenu le 15 août.

Selon Lê Tân Buu, ex-directeur du Service des pompiers de Hô Chi Minh-Ville, la part la plus efficace du projet est que les groupements de pompiers locaux ont su détecter et traiter à temps près de 75% des incendies. Le rôle de cette unité opérationnelle demeure très important. Ce résultat a montré qu’un bon investissement doit maximiser les capacités de la population entière en matière de prévention et de lutte contre les incendies.

La ville a dépensé plus de 1.870 milliards de dôngs pour le déploiement de 44 projets d'investissement dans la construction et l'équipement en matière de protection des incendies. Les forces compétentes ont réalisé plus de 370.000 inspections sur les systèmes de protection d’incendies et ont traité 41.905 cas d’infractions administratives.

Quant à la force de protection d’incendie, la ville a mis en place près de 2.000 équipes de protection civile des quartiers composées de plus de 21.000 membres, plus de 41.000 équipes chargées de la prévention des incendies dans les résidences (plus de 300.000 personnes) ainsi que 17 équipes de protection des incendies dans les zones industrielles et les zones franches.

À côté des résultats obtenus, le Service d’incendie et de secours a estimé que le déploiement de connexion des systèmes d'alerte précoce de niveau communautaire au centre de contrôle des incendies de la ville n'est pas encore très rassurant. À l'heure actuelle, il n'y a que 1.381 systèmes sur 12.481 qui sont connectés, soit seulement plus de 11%, ce qui rend difficile l’anticipation, l'identification et la résolution des incendies.

Lors de cette conférence, Ngô Minh Châu, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a demandé aux agences concernées de continuer à mettre en œuvre ce projet, d’achever les objectifs prévus pour cette période (2015-2025) et d’ajuster les actions adaptées à la tendance et aux besoins de prévention d'incendies à tous les niveaux.
Texte et photo: Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.