18/07/2021 20:53
Plus de 20 délégations avec près de 4.500 agents médicaux à travers le pays sont venues à Hô Chi Minh-Ville pour aider le secteur de la santé de la ville à lutter contre le COVID-19, a fait savoir le Service municipal de la santé.
>>Après HCM-Ville, la distanciation sociale étendue aux 16 autres localités du Sud
>>La solidarité au cœur de la tourmente épidémique

Des médecins, infirmières et agents de santé de la province de Bac Giang partent pour lutter contre l'épidémie à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN

Selon les directives du Premier ministre, lorsque l'épidémie de COVID-19 a éclaté et s'est propagée rapidement à Hô Chi Minh-Ville, le ministère de la Santé a mobilisé le personnel médical au service du traitement et de la prévention de l'épidémie dans cette ville.

À 6h00 le 18 juillet, le Vietnam a enregistré 51.002 cas de COVID-19, dont 48.964 cas de transmission locale et 2.038 cas importés. 47.394 cas ont été détectés depuis le 27 avril où a débuté la 4e vague épidémique, dont 7.538 ont été déclarés guéris.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.