28/12/2018 14:09
Les États-Unis demeurent le plus grand marché à l’export du Vietnam avec une part supérieure à 19,4% au cours des 11 derniers mois.
>>Les exportations vers les États-Unis ont atteint plus de 35 milliards de dollars
>>Les États-Unis restent le premier débouché à l’exportation du Vietnam

La récolte et de transformation des bois pour l'exportation.
Photo: VNA/CVN

Selon le Département général des douanes, entre janvier et novembre, les exportations nationales vers les États-Unis ont atteint 43,455 milliards de dollars, en hausse de 14,2% en un an. Ce chiffre a dépassé la valeur d’exportations vietnamiennes vers les États-Unis de toute l’année 2017 (41,59 milliards de dollars).

Durant la même période, les États-Unis ont importé du Vietnam pour 11,703 milliards de dollars. Ainsi, le Vietnam a réalisé un excédent commercial de 31,572 milliards de dollars, en hausse de plus de 2 milliards par rapport à la même période de 2017.

Fin novembre, 10 groupes de produits exportés vers les États-Unis ont atteint plus d’un milliard de dollars de chiffre d'affaires. Ce marché est le plus gros importateur de nombreux produits clés du Vietnam, tels que textile-habillement, produits aquatiques, chaussures, machines-outils ...

Plus précisément, au cours des onze premiers mois de cette année, les exportations de textile-habillement vers les États-Unis ont atteint 12,45 milliards de dollars, +11,8% en un an, représentant 45% du total.

En outre, les machines-outils et pièces de rechange se sont élevés à 3,08 milliards de dollars, +39%; les chaussures, à 5,26 milliards et +14,5%; les produits aquatiques, à 1,48 milliard et +14,3%; le bois et produits dérivés, à 3,5 milliards et +18,4% ...

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.