23/08/2018 00:33
Au cours des sept premiers mois de l’année, les exportations nationales de pangasius ont rapporté près de 1,2 milliard de dollars, en hausse de 19,3% en glissement annuel. La Chine, les États-Unis, l’Union européen (UE) sont les premiers débouchés.
>>Les exportations nationales de pangasius vers l'UE repartent à la hausse
>>Assurer un développement durable à la filière pangasius
>>Nouvelles opportunités pour les exportations de pangasius vers la Chine

Transformation du pangasius pour l'exportation dans la province de Long An (delta du Mékong).
Photo: VNA/CVN

Ces chiffres ont été annoncées lors d’une conférence tenue le 21 août à An Giang (delta du Mékong) pour faire le bilan de la production et de la consommation de pangasius au cours des sept premiers mois de l’année.

La Chine est toujours le premier débouché de pangasius vietnamien avec 289,8 millions de dollars (+40,6%), devant les États-Unis avec 255,3 millions de dollars (+15,6%), et l’UE avec 139,1 millions de dollars (+16,5%).

Entre janvier et juillet, les provinces du delta du Mékong ont consacré plus de 4.033 ha de plans d'eau à cet élevage dont 2.335 ha ont donné plus de 814.086 tonnes. La superficie destinée aux alevins a augmenté à 3.587 ha, soit un bond de 23% en variation annuelle. La plus forte hausse a été observée dans les provinces d'An Giang (+8%), Dông Thap (+5%), et Long An (+160%).

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, a souligné que l’année 2018 marquerait une percée dans l'exportation de pangasius avec un chiffre d'affaires estimé à plus de 2 milliards de dollars.

Défis à surmonter

Toutefois, pour un développement durable de ce secteur, les localités devraient planifier le processus de production, renforcer l'application des sciences et technologies, diversifier des produits, et privilégier des produits à haute valeur ajoutée. La connexion entre les éleveurs et les entreprises est très importante pour augmenter les exportations dans les temps à venir, a-t-il noté.

La production et le commerce de pangasius vietnamien suscitent de nombreuses préoccupations, a estimé le Département général des produits aquatiques.

Outre la baisse de la qualité des alevins, l'exportation de pangasius est confrontée à un bon nombre de difficultés telles que la poursuite des enquêtes antidumping, des fausses informations sur ce produit au sein de l'UE. Les entreprises doivent avancer des mesures visant à protéger la production, assurer la qualité et la marque du pangasius vietnamien.

L'Association des pangasius du Vietnam a recommandé de renforcer le soutien aux entreprises nationales dans l’élargissement de débouchés en combinaison avec l’édification de la marque pour les produits de haute qualité à partir du pangasius.

 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Pour édifier un environnement touristique sans tabac La 6e conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac a été organisée mardi 20 novembre dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Elle était placée sous les auspices du ministère vietnamien de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé au Pacifique occidental.