25/05/2021 16:19
À l’approche de deux épreuves importantes pour les élèves des classes 9 et 12, de nombreux établissements de Hô Chi Minh-Ville ont choisi un enseignement direct plutôt que celui en ligne pour garantir les acquis des apprenants. Les mesures préventives face au COVID-19 sont strictement mises en œuvre par les collèges et lycées, garantissant au maximum la sécurité des élèves conformément aux réglementations en vigueur.

>>Le choix d’une école pour son enfant après le COVID-19
 

Les lycéens de Trung Vuong apprennent en classe afin de bien préparer les concours d’entrée à l’université.


Dans moins d'un mois, les élèves de 9e année de Hô Chi Minh-Ville passeront leur examen d'entrée en 10e année. Il s'agit d'une période haletante marquée par un entraînement intensif. L'établissement secondaire Lac Hông (10e arrondissement) a choisi d’organiser ces enseignements en présentiel. Le maintien d’un enseignement "normal" a été bien accueilli par les enseignants ainsi que par les candidats aux concours.

Nguyên Ngoc Quynh Nhu, élève au collège Lac Hông (10e arrondissement), a ainsi déclaré : "J'ai peur que certaines connaissances m’échappent. En étudiant directement avec mes professeurs, il m'est plus facile de poser des questions sur des parties que je ne comprends pas. Je me sens très heureuse d’étudier directement au collège".

L’enseignante Trân Thi Xuân Lan du même établissement confirme les plus grands bénéfices de la méthode traditionnelle : "L'enseignement en face à face est plus efficace que l'enseignement en ligne. Je peux mieux observer le travail de chaque élève sans écran".

Pour organiser ces cours, les établissements appliquent des mesures strictes face à l’épidémie. Les classes ont ainsi été divisées par deux afin d’assurer la distance nécessaire entre les jeunes, conformément aux réglementations sanitaires gouvernementales.

Huynh Ngoc Trong, principal-adjoint du collège Lac Hông, précise : "Les classes comptant un grand nombre d'élèves sont divisées en deux, garantissant que chaque classe ne dépasse pas les 30 élèves. Nous veillons à une distance minimale de 1 m entre les élèves et ceux-ci doivent se conformer à la réglementation : port du masque, prise de température corporelle et lavage des mains."

De la même manière, de nombreux lycées ont fait le choix de laisser les élèves de 12e année, qui préparent leur entrée à l’université, étudier directement au sein des établissements, en s’assurant de l’application stricte des gestes-barrières.

Lê Tuong Quyên, proviseure adjointe du lycée Trung Vuong, 1er arrondissement, a déclaré : "La plupart des lycéens veulent  apprendre directement avec leurs enseignants. Chaque classe ne doit pas avoir plus de 20 apprenants afin d'assurer une bonne distanciation. Le calendrier des cours a été adapté à cette contrainte."

Récemment, le Service de l'éducation et de la Formation de Hô Chi Minh-Ville a également publié un document pour guider l'enseignement et l'apprentissage des élèves en fin de cycle afin à la fois d'assurer la sécurité anti épidémique et d'acquérir le plus de connaissances possible.

Texte et photo : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.