14/04/2020 12:09
Des entreprises sud-coréennes vont adresser mardi 14 avril aux États-Unis de premières cargaisons de tests pour aider Washington dans la lutte contre le nouveau coronavirus, en réponse à une requête du président américain Donald Trump, rapporte lundi 13 avril l'agence sud-coréenne Yonhap.
Du personnel médical fait passer un test COVID-19 à une voyageuse, le 1er avril à l'aéroport Incheon, à l'ouest de Séoul, en Corée du Sud.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis comptent le nombre de cas de COVID-19 le plus élevé au monde et le plus grand nombre de décès liés à la maladie, plus de 22.000. La Corée du Sud fut en février le deuxième pays le plus touché par l'épidémie après la Chine, mais elle a su contenir la propagation de la maladie au travers, notamment, d'une stratégie massive de dépistage de sa population.

Elle a ainsi testé plus d'un demi-million de personnes, ce qui lui a permis de déterminer et de contrôler la propagation du virus. Le président sud-coréen Moon Jae-in avait indiqué le mois dernier que M. Trump lui avait demandé des tests lors d'un entretien téléphonique. Un avion cargo américain décollera mardi de l'aéroport sud-coréen d'Incheon à destination de l'État américain du Maryland, avec à son bord des tests fabriqués par deux sociétés sud-coréennes, rapporte Yonhap en citant un responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Ces deux entreprises font partie de trois fabricants sud-coréens ayant récemment reçu une pré-autorisation d'urgence de l'administration américaine leur permettant de commercialiser leurs tests aux États-Unis, selon Yonhap, qui ne précise ni le nom de ces entreprises ni les quantités concernées. Une porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères a confirmé que des cargaisons de tests partiraient mardi 14 avril, tout en se refusant à donner des précisions.

Le fabricant sud-coréen SD Biosensor avait déclaré le mois dernier qu'il produisait 350.000 tests par jour et qu'il était sur le point de passer à un million de tests par jour. La Corée du Sud a enregistré un peu plus de 10.500 cas de COVID-19, dont 70% sont des patients désormais rétablis.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.