04/08/2018 22:28
Le 2 août, le Département d'ophtalmologie de l'hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville, a réussi la première transplantation de cornée et l’implantation d'un cristallin artificiel. Il s'agit des techniques spécifiques très difficiles à mettre en place mais désormais pleinement applicables à l’hôpital Cho Rây et au Sud du pays en général.
>>Première greffe pulmonaire à partir de donneur en mort cérébrale
>>Augmenter le don d’organes
>>L’hôpital FV prend en charge des greffes de la cornée pour les défavorisés

Gros plan sur une transplantation de cornée.

Il y a 15 ans, après un ulcère de la cornée, Bùi Thi Hanh, née en 1972, habitant la province de Binh Thuân (Centre), a presque perdu la vue à cause d’une insuffisance de la cornée. Le 20 juillet, elle est entrée à l’hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville, dans un état grave: cornée entièrement grise et opaque). Le 24 juillet, Mme Hanh a bénéficié d'une greffe de cornée et sa cataracte a été soignée grâce à un cristallin artificiel. Deux semaines après cette lourde chirurgie, sa santé s'est stabilisée et son œil gauche fonctionne désormais à nouveau.

Selon le chirurgien Nguyên Van Hông, chef du Département d'ophtalmologie, la greffe de la cornée et l’enlèvement du cristallin en une seule fois sont une technique difficile. Alors, il est très important d’éviter toutes pressions sur le globe oculaire. Par conséquent, au cours de l’opération, les médecins ont dû assurer une coordination très étroite et minutieuse entre chaque acte chirurgical.

La combinaison de greffe de cornée et d’implantation de cristallin artificiel aidera les patients à ne pas avoir à subir de nombreuses chirurgies. Elle apporte de plus un rétablissement beaucoup plus rapide pour les patients. "Si ces deux interventions n’avaient pas pu être réalisées en même temps, la patiente aurait dû attendre de six mois à un an pour le traitement de son cristallin. Par ailleurs, la deuxième intervention aurait pu sérieusement endommager la cornée greffée au préalable", a déclaré Nguyên Van Hông.

Outre Bùi Thi Hanh, un autre patient de Hô Chi Minh-Ville a pu bénéficier de la même intervention chirurgicale "deux en un". Il est à noter que les greffes de cornée de ces deux patients ont été possibles grâce à un patient en arrêt cardiaque.

Texte et photo: Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.