23/10/2018 17:39
>>La Thaïlande devrait exporter 11 millions de tonnes de riz cette année
>>L'économie thaïlandaise présente des signes positifs

Les exportations thaïlandaises ont défié les prévisions des analystes en septembre et ont diminué pour la première fois en 19 mois, selon les dernières données du ministère du Commerce de la Thaïlande. Les exportations, l’un des principaux moteurs de la croissance thaïlandaise, ont diminué de 5,2% en septembre par rapport à l’année précédente, par opposition aux prévisions médianes d’une hausse de 6,05% données par des experts de Reuters. En août, les exportations ont augmenté de 6,68% par rapport à la même période de l'année dernière. Selon le ministère thaïlandais du Commerce, les exportations ont échoué en raison de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, et des problèmes économiques des partenaires commerciaux. En septembre, les exportations vers les États-Unis ont augmenté de 1,2% par rapport à l’année précédente, tandis que celles vers la Chine ont fléchi de 14,1%. Les exportations de voitures et pièces détachées, d'ordinateurs et accessoires ont chuté de 7,4% en glissement annuel, tandis que les produits en caoutchouc ont chuté de 2,4%. Au cours du même mois, les importations ont progressé de 9,9% sur une base annuelle, après une hausse de 22,8% en août. Cela a entraîné un excédent commercial de 490 millions de dollars en septembre, comparativement à un excédent prévu de 1,61 milliard de dollars. De janvier à septembre, les exportations ont augmenté de 8,13% par rapport à la même période de 2017, tandis que les importations ont progressé de 15,2%.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.