17/04/2020 10:09
Vladimir Poutine s'est résolu jeudi 16 avril à reporter le défilé militaire annuel du 9 mai célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie en raison du COVID-19, le deuxième évènement majeur auquel le Kremlin a dû renoncer.
>>Poutine : l'objectif principal de la lutte contre le COVID-19 est d'assurer la santé des citoyens
>>COVID-19 : Poutine appelle les Moscovites au respect du confinement

Des soldats russes sur la Place Rouge lors du défilé militaire du jour de la victoire à Moscou, le 9 mai 2015.
Photo : AFP/VNA/CVN

La décision d'ajourner sine die cette parade intervient en effet trois semaines après celle de repousser sa réforme constitutionnelle annoncée renforçant certaines prérogatives du chef de l'État.

Depuis des semaines, le Kremlin hésitait à maintenir le grand défilé militaire sur la Place Rouge à Moscou marquant les 75 ans de la fin de la Deuxième Guerre mondiale et qui devait illustrer la puissance russe sur la scène internationale.

Des dizaines de dignitaires étrangers devaient y participer, y compris le président français Emmanuel Macron.

"Les risques liés à l'épidémie, dont le pic ne sera pas encore atteint (le 9 mai), sont encore extrêmement élevés et cela ne me donne pas le droit de lancer les préparatifs en vue de la parade et des autres événements de masse", a déclaré Vladimir Poutine au cours d'une réunion télévisée avec son Conseil de sécurité.

"Nous sommes devant un choix difficile : la date du 9 mai est pour nous sacrée, mais la vie de chaque personne n'a pas de prix", a poursuivi le président russe, ajoutant que toutes les célébrations seront organisées plus tard cette année, lorsque la menace sera écartée.

Cette mesure fait suite à un appel d'associations d'anciens combattants mercredi 15 avril à reporter le défilé auquel 15.000 soldats devaient prendre part, au nom de la sécurité sanitaire du public.

La décision a été prise à un moment où, depuis le début de la semaine surtout, la Russie bat tous les jours ses records de contaminations quotidiennes, en particulier à Moscou, et où le pic de la propagation ne semble pas atteint. Jeudi 16 avril, ce pays avait recensé 27.938 malades et 232 morts.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).