29/06/2018 11:33
Le premier sommet bilatéral entre Donald Trump et Vladimir Poutine se tiendra le 16 juillet à Helsinki.
>>Trump dit qu'il rencontrera "probablement" Poutine en juillet
>>Le premier sommet entre Poutine et Trump va se tenir "dans un pays tiers"
>>Poutine et Trump discutent par téléphone du processus de paix au Moyen-Orient

Le président russe Vladimir Poutine (gauche) et son homologue américain Donald Trump. Photo: Reuters/VNA/CVN

Le milliardaire républicain était arrivé à la Maison Blanche avec la promesse de réconcilier les États-Unis avec la Russie. Mais après 17 mois de présidence, elle ne s'est toujours pas concrétisée.

La rencontre d'Helsinki entre les deux chefs d'État, qui ne se sont vus qu'en marge de réunions internationales, est ainsi préparée depuis des mois. Jeudi 28 juin, le Kremlin et la Maison Blanche ont symboliquement annoncé la date et le lieu simultanément.

"Nous avons hâte. Si nous pouvions tous bien nous entendre, ce serait bien. Le monde doit commencer à bien s'entendre", a commenté le président américain vendredi 29 juin.

Mercredi 27 juin, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a ainsi fait preuve de fermeté en assurant, depuis Washington, que Donald Trump dirait "clairement" à Vladimir Poutine "qu'il est totalement inacceptable de s'immiscer dans nos élections".

Lors de cet entretien avec M. Poutine, seront abordés "l'état actuel et les perspectives de développement des relations russo-américaines" ainsi que les principaux sujets internationaux, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

"Les deux leaders vont discuter des relations entre les États-Unis et la Russie ainsi que d'un certain nombre de sujets liés à la sécurité nationale", a précisé de son côté la Maison Blanche.

Affirmant mercredi soir 27 juin son intention d'évoquer notamment les crises en Syrie et en Ukraine avec son homologue, Donald Trump s'est montré prudemment optimiste: "Peut-être que cela aboutira à des choses positives".

L'accord pour organiser ce sommet a été finalisé mercredi 27 juin lors d'une visite à Moscou du conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

Vladimir Poutine a dit espérer "ne serait-ce que des premiers pas pour rétablir des relations complètes", assurant n'avoir "jamais aspiré à la confrontation".

Selon le Kremlin, le sommet devrait comporter un tête-à-tête, un repas de travail, une conférence de presse conjointe et la publication d'une déclaration commune.

Fait notable, cette rencontre se tiendra quelques jours après un sommet de l'OTAN à Bruxelles, les 11 et 12 juillet.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg s'est pour sa part félicité jeudi  28 juin de la tenue de la rencontre d'Helsinki, prônant le "dialogue" avec la Russie.

Le sommet devrait également permettre d'aborder les questions du désarmement, alors qu'aussi bien Moscou que Washington ont fait ces derniers mois des déclarations martiales sur le renforcement de leurs capacités militaires.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.