26/04/2019 12:23
Le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) Kim Jong Un ont tous deux qualifié jeudi 25 avril d'importantes leurs discussions sur les relations bilatérales et le problème nucléaire dans la péninsule coréenne.
>>Poutine va recevoir un haut responsable de la RPDC
>>RPDC-Russie : signature d'un protocole après une réunion inter-gouvernementale

Le président russe Vladimir Poutine (droite) et le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un, le 25 avril à Vladivostok.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous venons d'avoir d'importants entretiens en tête-à-tête. Nous avons pu évoquer l'histoire des relations entre nos deux pays, leur statut actuel et la possibilité du développement des relations bilatérales," a déclaré M. Poutine en ouverture d'un sommet bilatéral élargi.

Il a ajouté qu'ils ont également échangé leurs points de vue au sujet de "ce qui devrait être fait pour améliorer la situation."

M. Kim a déclaré pour sa part que M. Poutine et lui-même avaient eu une discussion constructive quant aux "moyens d'une solution pacifique" du problème nucléaire dans la péninsule coréenne, relevant que ce dernier est devenu un des plus pressants au niveau international.

Il a également exprimé l'espoir que les négociations se poursuivent "de façon utile et constructive".

M. Kim est arrivé en Russie avec son train mercredi 24 avril pour sa première rencontre avec M. Poutine.

Cette rencontre entre les deux dirigeants intervient dans un contexte de regain de tensions entre la RPDC et les États-Unis.

La semaine dernière, la RPDC a effectué un test de lancement d'un nouveau missile tactique guidé, et a demandé à Washington d'exclure son secrétaire d'État Mike Pompeo des négociations à venir.

En réponse, M. Pompeo s'est contenté de balayer d'un revers de la main la requête de Pyongyang de le remplacer par quelqu'un de plus "prudent et mature".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.