23/04/2020 12:04
Selon le ministère de la Police, la Police d’investigation a rendu mercredi 22 avril une décision de poursuivre en justice l’affaire de "Violation des règles relatives aux appels d'offres entraînant des conséquences graves", survenue au Centre de contrôle des maladies (CDC) de Hanoï et des unités connexes.
>>Le Vietnam répond pour l'essentiel aux besoins de tests du COVID-19
>>Tests rapides de dépistage de virus SARS-CoV-2 à Hanoï

Nguyên Vu Hà Thanh (gauche) et Nguyên Nhât Cam. Photo : VNA/CVN

Il s’agit de la société par actions d’évaluation et de vente aux enchères de biens Nhan Thanh, de la société à responsabilité limitée (Sarl) de matériaux scientifiques et de commerce du Vietnam (MST) et d’autres.

La Police a aussi décidé de poursuivre en justice le directeur du CDC de Hanoï, Nguyên Nhât Cam, et six autres personnes liées à cette affaire. Ce sont Nguyên Vu Hà Thanh et Lê Xuân Tuân de CDC de Hanoï ; Dào Thê Vinh, directeur du MST ; Nguyên Trân Duy, directeur général de la société Nhân Thành ; Nguyên Ngoc Nhât de la Sarl de développement scientifique Vitech ; Nguyên Thanh Tuyên de la Sarl des équipements de santé Phuong Dông.

Selon l'enquête de la Police, ces personnes ont indûment augmenté la valeur du package d'achat du système de PCR en temps réel pour le test du COVID-19, causant de grandes pertes à l'État.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Une avalanche de promotions alléchantes Le groupe Saigontourist lance une vaste campagne promotionnelle entre juin et septembre afin de saluer la fidélité de ses clients. Les bénéficiaires sont légion.