25/07/2020 21:32
Le Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption a tenu, le 25 juillet à Hanoï, sa 18e réunion sous la présidence du secrétaire général du Parti communiste et président du Vietnam, Nguyên Phu Trong, aussi chef du comité.

>>Nguyên Phu Trong demande d’accélérer la lutte contre la corruption
 

Nguyên Phu Trong préside la 18e réunion du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption, le 25 juillet à Hanoï.
Photo : Tri Dung/VNA/CVN


Le comité a examiné et évalué les résultats obtenus au premier semestre de cette année et fixé les tâches clés pour le reste.

Selon un rapport du comité, au cours des six premiers mois de l’année, outre les réalisations importantes enregistrées dans la prévention et la lutte contre le COVID-19, la reprise économique, la diplomatie, l’édification du Parti…, la lutte contre la corruption a continué à être renforcée et demeurait efficace. L'inspection, le contrôle et l'audit ont aussi été intensifiés. De nombreux responsables, dont des cadres de haut rang, ont été disciplinés en raisons de leurs violations.

Le secteur d'inspection et d'audit a proposé de régler et récupérer 21.943 milliards de dôngs et 507 ha de terre ; d’appliquer les sanctions administratives contre 805 collectives et 12 individus ; d’examiner et de traiter 42 affaires avec 46 impliqués. Les autorités compétentes ont réglé six affaires, mis en examen 13 nouvelles affaires, enquêté et mis en examen de plus 55 personnes dans 11 autres affaires… Plus de 37.000 milliards de dông ont été récupérés.

Le comité a élaboré et promulgué de nombreux règlements sur l’édification du Parti, la gestion socio-économique, la lutte contre la corruption… et modifié et complété de nombreux projets et lois.

En ce qui concerne les tâches clés pour les derniers mois de 2020, le comité a décidé de se concentrer sur la mise en œuvre de six tâches fixées, tout en s'efforçant d'achever la mission de lutte contre la corruption dans le cadre du programme de travail déjà défini.

En conclusion, Nguyên Phu Trong a affirmé que la lutte contre la corruption était de plus en plus efficace, avec une grande dissuasion et apportant de bonnes expériences. La lutte contre la corruption est pas à pas devenue un mouvement et une tendance irrésistible. C'est une lutte longue, compliquée et difficile. Il est donc toujours nécessaire de résumer et de tirer des expériences pour une continuation efficace.

Le secrétaire général et président Nguyên Phu Trong a analysé : "Ce sont les efforts de tout le Parti, de tout le peuple, avec le consensus de toute la société. C’est une juste position. La lutte contre la corruption est largement soutenue par le peuple et le Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption fonctionne correctement et efficacement."

Il a souligné le rôle du comité, précisant que le Vietnam était un État de droit, fonctionnait sous la direction unifiée du Parti, avec une coordination étroite. "Il est donc nécessaire d'avoir un comité."

Enfin, Nguyên Phu Trong a affirmé une poursuite plus forte de la lutte contre la corruption dans le futur.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.