19/09/2018 08:44
Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a entamé mardi après-midi 18 septembre des discussions avec le président sud-coréen Moon Jae-in au siège du Parti des travailleurs de Corée (PTC) à Pyongyang, dans le cadre de leur 3e sommet cette année.
>>Moon arrive à Pyongyang pour son sommet avec Kim
>>Sommet intercoréen: rencontre Moon - Kim pour bâtir la confiance

Kim Jong Un, dirigeant suprême de la  RPDC (droite), et  le président sud-coréen Moon Jae-in au siège du PTC, le 18 septembre à Pyongyang.
Photo: AFP/VNA/CVN

Aucune information n'a encore été communiquée sur les résultats des pourparlers, qui ont débuté vers 15h30 heure locale (06h30 GMT). Les deux dirigeants devraient discuter de trois sujets majeurs: l'amélioration des relations intercoréennes, les moyens possibles pour relancer les discussions sur la dénucléarisation entre la  République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les États-Unis, ainsi que l'élimination des tensions militaires et des risques de guerre dans la péninsule.

M. Moon est arrivé mardi matin 18 septembre à Pyongyang où il rencontre pour la troisième fois en cinq mois M. Kim. Les deux précédents sommets intercoréens ont eu lieu dans le village frontalier de Panmunjom en avril et en mai. Cette visite de M. Moon est également la première effectuée par un chef d'État sud-coréen à Pyongyang depuis 11 ans.

M. Kim a accueilli M. Moon à l'aéroport en personne et ils sont partis dans une berline noire après une grande cérémonie de bienvenue, à laquelle participaient des gardes de cérémonie et des centaines de civils en liesse. Les deux dirigeants, escortés par un cortège de voitures, ont fait signe aux habitants locaux en souriant pendant que leur voiture passait par la rue Ryomyong dans le centre-ville de Pyongyang.

Après les pourparlers, les deux dirigeants assisteront à une représentation artistique de gymnastique de masse dans la soirée. Ils reprendront leurs discussions mercredi matin 19 septembre et pourraient signer un traité de paix pour mettre fin aux tensions militaires dans la péninsule.

L'agence de presse officielle KCNA de la RPDC a publié mardi matin 18 septembre un article annonçant la visite de M. Moon. Le sommet de Pyongyang vise à mettre en œuvre la Déclaration de Panmunjom publiée après le premier sommet intercoréen du 27 avril. Le sommet de Pyongyang "offrira une occasion importante d'accélérer davantage le développement des relations intercoréennes qui marquent une nouvelle ère", selon KCNA.

Le journal officiel Rodong Sinmun a publié lundi 17 septembre un éditorial mettant l'accent sur l'importance historique de la Déclaration de Panmunjom et appelant à des efforts concertés de la RPDC et de la R. de Corée pour améliorer leurs relations et surmonter conjointement les difficultés sur la voie de la réunification.

Du côté sud-coréen, M. Moon a déclaré avant son départ pour Pyongyang qu'il envisageait d'avoir de nombreuses discussions franches avec M. Kim lors de sa visite en RPDC, afin d'apporter "une paix irréversible et permanente dans la péninsule coréenne" et de relancer le dialogue sur la dénucléarisation de la péninsule entre la RPDC et les États-Unis.

Les deux dirigeants discuteront également de la coopération économique. On dénombre beaucoup de chefs d'entreprise dans la délégation de M. Moon, qui compte plus de 150 membres, y compris des responsables de certains des plus grands conglomérats sud-coréens tels que Samsung, LG et Hyundai.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.