18/04/2018 08:00
Le Vietnam fait de la protection et de la promotion des droits des personnes handicapées une priorité. Bon nombre d’entre elles ont non seulement surmonté leurs difficultés mais aussi affirmé leurs capacités à contribuer au développement socio-économique du pays.

>>Elle a fait de son handicap une véritable force
>>Des étudiants créent une machine à lire pour malvoyants
Trinh Công Thanh dans son atelier de production de fauteuils roulants "Made in Vietnam".
Photo: CTV/CVN

Le Vietnam fait partie des pays comptant un nombre élevé de personnes handicapées : environ huit millions, soit près de 9% de sa population. Ces dernières années, le gouvernement a pris diverses mesures pour les aider à améliorer leurs conditions de vie et à mieux s’intégrer dans la société.

Des fauteuils roulants "made in Vietnam"

Trinh Công Thanh, président de l’Association des jeunes handicapés de Hanoï, qui a perdu l’usage total de ses jambes, a toujours souhaité apporter une aide considérable aux individus souffrant des mêmes maux que lui. Depuis plusieurs années, il rêvait d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de fauteuils roulants. En 2017, son rêve est devenu réalité. Il s’est ainsi donné les moyens de fabriquer des fauteuils roulants pas comme les autres: ils sont assemblés par des employés handicapés et sont réservés à des Vietnamiens. Intitulé "Soutenir les handicapés", le projet qu’il propose consiste à produire des fauteuils de qualité tout en assurant des services d’entretien, de remplacement et même de formation technique.

Dans son atelier de production, Trinh Công Thanh est fier de présenter le fauteuil roulant "made in Vietnam" de deuxième génération, les défauts de la première ayant été corrigés. D’une conception relativement simple, ce fauteuil comporte environ 500 pièces qui peuvent être, pour la plupart, réparées ou remplacées dans un simple atelier de réparation des vélos.

Trinh Công Thanh (centre) en fauteuil roulant qu'il a fabriqué lui-même lors d'une course pour les personnes handicapées tenue au Japon.
Photo: Phan Quy/CVN

"Les premiers temps, je pensais qu’il suffisait d’acheter des pièces au marché pour l’assemblage du fauteuil. Mais j’ai eu tort", a confié Trinh Công Thanh. Le désir d’atténuer les difficultés rencontrées par les handicapés dans leurs déplacements l’a motivé à trouver des solutions.

"Jusqu’à présent, près de 200 fauteuils roulants +made in Vietnam+ ont été donnés gratuitement", s’est-il réjoui. 

Son premier succès ne semble pas satisfaire le président de l’Association des jeunes handicapés de Hanoï. Le fauteuil roulant de troisième génération sera donc produit dans les temps à venir.

----------- 8.000.000 ----------- 

Le Vietnam fait partie des pays comptant
un nombre élevé de personnes handicapées :
environ huit millions, soit près de 9% de sa population.

------------------------------------------------------------


Selon Trinh Công Thanh, les politiques de l’État ont permis d’encourager et de favoriser les handicapés dans l’exercice de leurs droits politiques, économiques, culturels et sociaux. Elles les soutiennent pour stabiliser leur vie, s’intégrer à la société et participer aux activités sociales.

Avec ses amis, Trinh Công Thanh a créé le Centre de consultation juridique et de tutelle judiciaire des handicapés, relevant de l’Association de tutelle judicaire des personnes en situation difficile du Vietnam.

Ce centre compte deux consultants permanents et une équipe de collaborateurs réguliers de dix personnes se composant principalement d’avocats et d’experts dans de nombreux domaines différents. Dans le but d’améliorer les connaissances juridiques et de promouvoir l’accès aux droits des handicapés, le centre fonctionne selon trois axes: la formation professionnelle, la sensibilisation des handicapés à leurs droits et l’enseignement politique.

De plus, cet établissement permet de mobiliser et de détacher des juristes pour représenter les handicapés au cours d’une procédure judiciaire.

Par la mise en place d’une ligne rouge au 19 00 55 88 46, le centre reçoit des demandes de soutien venant d’associations, de clubs, d’équipes, de groupes de personnes handicapées venues de tout le pays. "Nous allons installer des antennes dans certaines localités, en espérant que nos efforts aideront en partie les personnes handicapées", a déclaré Trinh Công Thanh.

Des travailleurs comme les autres

Cérémonie de remise de 140 fauteuils roulants aux handicapés dans la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre).
Photo: VNA/CVN

Pour aider les handicapés à trouver un emploi stable, Trân Thi Thuy a créé l’entreprise Alice spécialisée dans la fabrication de tableaux en papier roulé (paperolles). Elle a volontiers recruté des handicapés. En plus d’un salaire de quelques millions de dôngs par mois, ils bénéficieront d’un logement et de nourriture fournis par l’entreprise.

Étant elle-même handicapée, la patronne comprend bien les difficultés que ses employés doivent surmontées: "Je sais que s’ils sont mieux estimés, ils se consacreront plus au travail ou à l’art. Je souhaite accueillir plus de nouveaux employés. En les aidant à obtenir des emplois stables, je contribue à alléger les problèmes qu’il rencontrent tous les jours et à trouver une place pour eux dans la société par leur statut de travailleur".

"Le soutien de l’État et de la société, ainsi que les assistances des amis étrangers aident les personnes porteuses d’un handicap à maintenir une bonne estime d’elles-mêmes afin de faire quelque chose de leur vie", a-t-elle affirmé, avant d’appeler les particuliers et les organisations à continuer d’appuyer ces personnes.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.