02/12/2021 10:43
Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Minh Vu, a demandé aux gardes-frontières de la province de Dak Lak de se coordonner étroitement avec les forces compétentes du Cambodge en vue de contribuer à édifier une frontière terrestre Vietnam - Cambodge de paix, d’amitié, de coopération et de développement.
>>Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international
>>Le Cambodge est déterminé à préserver l'amitié et la solidarité avec le Vietnam

La délégation du ministère des Affaires étrangères en visite de travail à Dak Lak. Photo : VNA/CVN

Durant une visite de travail de deux jours à Dak Lak, les mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre, le vice-ministre Nguyên Minh Vu, également président du Comité national des frontières, s’est rendu dans des zones frontalières et a eu une séance de travail avec le Commandement des gardes-frontières de la province.

La province de Dak Lak partage une frontière commune de 73 km avec la province cambodgienne de Mondulkiri. Sur cette frontière, il existe sept postes de garde-frontières, situés dans quatre communes frontalières des deux districts d'Ea Sup et de Buôn Dôn.

À cette occasion, le vice-ministre Nguyên Minh Vu a remis une aide financière de 20 millions de dôngs (environ 880 USD) aux gardes-frontières de la province de Dak Lak au service de la réponse au COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.