04/07/2021 06:46
Le ministère de l’Information et de la Communication a promulgué le 17 juin un Code de conduite sur les réseaux sociaux qui prend effet à sa signature.
>>Réseaux sociaux : un Code de conduite pour promouvoir les droits de l’homme
>>Le Vietnam traitera les violations sur les réseaux sociaux conformément à la loi
>>Le Vietnam introduit un Code de conduite sur les réseaux sociaux


Le Code de conduite cible les organisations et les particuliers utilisant les réseaux sociaux ainsi que ces diverses plateformes au Vietnam. Il est conçu pour garantir la liberté civile, la liberté d’entreprendre et la non-discrimination entre les fournisseurs de services vietnamiens et étrangers, conformément aux normes et pratiques internationales ainsi qu’aux traités dont le Vietnam est signataire.

Il cherche à développer des normes éthiques définissant les comportements à adopter sur les réseaux sociaux ainsi qu’à éduquer et à encourager les bonnes habitudes chez les usagers afin de garantir un environnement en ligne sain
et sûr.

Le Code de conduite encourage les organisations et les particuliers à ne partager que des informations provenant des sources officielles et fiables, et à se comporter selon les valeurs morales et culturelles traditionnelles du Vietnam.

Il proscrit également les incitations à la haine et la discrimination fondée sur le genre et la religion, la publication des contenus violant les réglementations légales et des informations diffamatoires, la diffusion des fausses informations ainsi que la publicité illégale et tous les comportements affectant la sécurité et l’ordre sociaux.

Les organisations et les particuliers devront fournir leurs véritables noms lors de leur inscription sur les réseaux sociaux et certifier leurs informations personnelles à savoir leurs noms, leurs adresses de sites Internet.

Le Code de conduite encourage les usagers à veiller à ce que leurs publications sur les réseaux fassent la promotion de l’image du pays, du peuple et de la culture du Vietnam et à ce qu’elles éduquent et protègent les plus jeunes des dérives d’Internet.

Sanctions contre les violations

Le Code de conduite contribuera à sensibiliser la communauté aux comportements à adopter sur Internet.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Si le Code de conduite sur les réseaux sociaux n’est qu’une recommandation, les organisations et individus qui enfreignent la loi vietnamienne seront tout de même jugés", a affirmé Dô Quy Vu, directeur de l’Institut de la stratégie de l’information et de la communication du ministère de l’Information et de la Communication.

Répondant à un journaliste de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) le 18 juin après la publication de ce Code de conduite, Dô Quy Vu a estimé qu’essentiellement, les réglementations sur le traitement des violations de la loi sur les réseaux sociaux s’inscrivaient dans la loi vietnamienne et que donc leur infraction serait sanctionnée.

Le Code regroupe les réglementations sur la conduite, les normes éthiques et culturelles à adopter dans l’environnement en ligne et propose des recommandations aux organisations, individus et aux divers réseaux sociaux actifs au Vietnam.

La Doctoresse Pham Hai Chung, enseignante de l’Université des sciences sociales et humaines (Université nationale de Hanoï), estime que ce Code de conduite revêt une signification importante. Il contribuera à sensibiliser la communauté aux comportements à adopter sur Internet afin que les échanges en ligne soient marqués par l’empathie et le respect, et que chaque usager soit un citoyen numérique responsable.

Pourtant, selon elle, pour que le Code de conduite soit plus efficace, de nombreuses additions sont nécessaires, notamment un système de sanctions juridiques parallèle complet. Les plateformes de réseaux doivent également bien s’acquitter de leurs responsabilités sociales.

Pour sa part, l’avocat Nguyên Tiên Lâp (Bureau juridique de NHQuang & Associates) fait savoir que le mauvais usage des réseaux sociaux comme la calomnie ou l’incitation aux mauvais comportements n’est pas un phénomène nouveau sur la toile. Cependant, au Vietnam, le gouvernement et le peuple le découvrent et apprennent à le gérer au quotidien. C’est pourquoi il faut faire de la sensibilisation et de l’éducation aux médias une priorité plutôt que de favoriser des sanctions excessives.

Dès lors, la publication du Code de conduite sur les réseaux sociaux par le ministère de l’Information et de la Communication est la bienvenue car il propose un cadre défini par l’État concernant les attitudes et la responsabilité de chacun en ligne, bien qu’il s’agisse toujours de recommandations.

Actuellement, le Vietnam fait partie des 20 pays ayant un taux d’utilisation d’Internet les plus élevés au monde avec 68,17 millions d’internautes (représentant 70% de la population). Parmi eux, environ  94% se connectent régulièrement, pour une durée moyenne pouvant aller jusqu’à six heures par jour.


Créer un environnement en ligne
plus sain pour les enfants

 
Nguyên Thi Thu Thuy, directrice marketing du navigateur CôcCôc

Le Code de conduite sur les réseaux sociaux contribuera à garantir un environnement en ligne plus sain, en particulier pour les enfants qui sont les plus vulnérables. D’un point de vue personnel, des renseignements plus concrets seront demandés pour établir un cadre de référence sûr afin de mieux gérer les déclarations des internautes. Cependant, ce Code
de conduite devra garantir le droit à la liberté d’expression tel qu’il est défini par la loi vietnamienne.

Élaborer un Code de conduite
dans le domaine des arts et de la culture

 
Nguyên Thi Thanh Thuy, directrice adjointe du Service de la culture et des sports de Hô Chi Minh-Ville

Le Service de la culture et des sports et celui de l’information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville mènent également des études afin d’élaborer un Code de conduite dans le cyberespace spécifique au corps culturel et artistique pour mieux gérer les activités en ligne.
 

Huong Linh - VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.