25/01/2020 15:15
L’Année de la présidence de l’ASEAN 2020 est le plus grand événement multilatéral du Vietnam dans le contexte où le bloc régional est à mi-chemin de la mise en œuvre des plans visant à concrétiser sa Vision 2025. Le pays a défini cinq orientations prioritaires.
>>La première réunion de SOM ASEAN 2020 à Nha Trang
>>Des sénateurs américains félicitent le Vietnam pour sa présidence de l'ASEAN
>>Conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN


Le Vietnam commence en janvier à Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre), la première activité de son année de présidence de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) 2020 par l’organisation de la conférence restreinte des ministres aséaniens des Affaires étrangères (AE).

"Le pays devrait organiser cette année plus de 300 activités dans ce cadre, dont les plus importantes seront le 36e Sommet de l’ASEAN en avril, le 37e Sommet et réunions connexes en novembre", a informé le porte-parole adjoint du ministère des AE, Ngô Toàn Thang. Sont également prévues des manifestations culturelles, artistiques et touristiques dans le but de promouvoir les valeurs traditionnelles du Vietnam au sein de l’organisation régionale et des pays de dialogue, a-t-il ajouté.

Pour un bloc raffermi

Le thème de l’Année de l’ASEAN 2020 sera "Cohesive and Responsive" (Cohésif et Réactif), a informé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la cérémonie de remise de la présidence de l’Association par la Thaïlande, président de 2019, au Vietnam, le 4 novembre à Bangkok. "L’année 2020 marquera le 5e anniversaire de la création de la Communauté de l’ASEAN. Et nous avons la volonté de renforcer la cohésion durable du bloc en resserrant la solidarité, l’unité et la connectivité économique en son sein, approfondissant les valeurs et caractéristiques de la communauté, améliorant l’efficacité de l’appareil de l’ASEAN, et développant les partenariats de cette organisation régionale dans le monde", a-t-il affirmé.

Selon le chef du gouvernement, grâce à une cohésion durable, la Communauté de l’ASEAN peut promouvoir sa réactivité active et efficace face aux opportunités comme aux défis, dont le développement vigoureux des sciences et technologies, les fluctuations des environnements stratégique, économique mon-diaux et régionaux, ainsi que les défis transnationaux… qui affectent chaque jour le développement durable des pays et la vie des peuples.

Le Vietnam souhaite contribuer à rehausser la position du bloc régional dans le monde.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Déjà en 2010, durant sa première présidence de l’ASEAN, le Vietnam a marqué de son empreinte par de nombreux actions et programmes concrets, contribuant activement à l’essor du bloc comme à la paix, à la stabilité et à la prospérité commune de la région. Une base solide pour que le pays assume avec confiance sa présidence de l’ASEAN. Dans la conjoncture régionale et internationale fluctuante, de nationalisme et de protectionnisme croissants, le défi de l’ASEAN consiste à maintenir et renforcer sa position de leader, à initier et diriger les mécanismes de coopération dans la région.

Le Vietnam attache toujours de l’importance à la solidarité et à l’unité au sein de l’ASEAN, à la construction et à la promotion des instruments et mécanismes de sécurité régionaux. Il s’agit aussi d’instaurer la confiance et de partager des normes de conduite dans la région. Il est également nécessaire de renforcer le rôle central de l’Association par le biais des mécanismes et forums dirigés par l’ASEAN. Tout cela contribuera considérablement aux efforts communs de cette organisation pour faire face aux problèmes affectant la paix et la sécurité régionales. Le pays continuera de promouvoir ses idées et initiatives au cours de l’année et cherchera à créer un consensus au sein du bloc afin de les concrétiser.

Cinq priorités

Le Vietnam a donc défini cinq priorités pour sa présidence de l’ASEAN 2020, a indiqué le vice-ministre des AE, Nguyên Quôc Dung, également secrétaire général du Comité national de l’ASEAN 2020. 

Premièrement, promouvoir le rôle et les contributions actives de l’ASEAN au maintien d’un environnement de paix, de sécurité et de stabilité dans la région sur la base du renforcement de la solidarité et de l’unité de l’Association. Il importe aussi de favoriser le lien, l’entraide et le soutien entre pays membres. Il faut également renforcer la coordination de l’ASEAN dans le traitement des problèmes régionaux et internationaux ; accélérer l’établissement et le respect des règles et normes de conduite communes dans les relations entre nations ; faire face opportunément et efficacement aux défis qui menacent la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Deuxièmement, promouvoir la liaison et la connectivité régionales, améliorer la réactivité et tirer parti des possibilités offertes par la 4e révolution industrielle ; promouvoir une croissance socio-économique et financière durable et inclusive sur la base de l’innovation et de l’application des technologies numériques et des nouvelles technologies. Il faudrait en même temps poursuivre les efforts pour réduire les écarts de développement, créer des ressources humaines de haute qualité, renforcer les services sociaux en faveur des habitants et des groupes vulnérables, moderniser l’administration, construire un environnement vert…

La première conférence des hauts responsables de l'Économie de l'ASEAN (SEOM 1/51) a eu lieu du 12 au 14 janvier à Hanoï.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Troisièmement, promouvoir le sens de la communauté et l’identité de l’ASEAN : créer des valeurs communes et les vulgariser largement auprès des peuples, valoriser l’image du bloc dans la région et le monde.

Quatrièmement, renforcer les relations de partenariat pour la paix et le développement durable avec des pays du monde entier, promouvoir le rôle et les contributions de l’ASEAN dans la communauté internationale ; étendre et élever les relations avec les partenaires du monde entier, contribuant à façonner de  nouvelles structure et règles au sein de la région et du monde.

Cinquièmement, améliorer la réactivité et l’efficacité opérationnelle de l’appareil de l’ASEAN ; rajuster, perfectionner et mettre à niveau les processus et normes dans l’ASEAN.

À la présidence de l’ASEAN, le Vietnam témoignera de sa capacité de diriger et coordonner les activités de sorte que tous les pays membres puissent saisir les opportunités et surmonter les défis afin de bâtir une communauté durable. L’occasion pour le pays d’affirmer son rôle et sa position, tout en démontrant sa responsabilité en tant que membre actif de la Communauté de l’ASEAN.

Linh Thao/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.