02/08/2018 19:07
Le 1er août, à Hô Chi Minh-Ville, le ministère de l'Éducation et de la Formation (MEF, abréviation anglaise) a organisé une conférence-bilan préliminaire portant sur les deux ans de mise en œuvre du programme d’éducation préscolaire où l’élève est au centre des activités éducatives. Y ont participé les Services de l’éducation et de la formation de 34 provinces et villes, ainsi que des écoles maternelles publiques et privées.
>>Hô Chi Minh-Ville: le modèle de classe avancée est encore à améliorer
>>Des mesures pour de meilleures conditions scolaires

Conférence-bilan préliminaire de deux ans de mise en œuvre du programme éducatif préscolaire où les jeunes sont au centre des activités éducatives.

Depuis l’année 2016, toutes les écoles à travers le pays ont mis en œuvre un programme d’éducation préscolaire où l’enfant est au centre des activités éducatives. Ce programme a pour but de faire évoluer les activités professionnelles dans ces établissements.

Analysant les résultats de deux années de mise en œuvre, Nguyên Ba Minh, directeur du Département de l'éducation préscolaire (MEF), a indiqué que les établissements préscolaires avaient mis en place des changements remarquables comme un environnement éducatif plus sûr et plus sain. De plus, les liens entre l'école et parents se sont resserrés.

M. Minh a déclaré que les contenus de ce programme contribuaient également à résoudre efficacement la problématique de la maltraitance des enfants dans les établissements scolaires.

À partir des expériences issues de la réalité locale, de nombreux représentants des Services de l'éducation et de la formation ont déclaré que la mise en œuvre du programme faisait face à beaucoup de difficultés, en particulier dans les infrastructures où les enseignants n'ont pas satisfait aux exigences. D'autre part, dans de nombreuses localités, en particulier dans des zones reculées, la coordination entre l'école et la famille est encore limitée, de sorte que les contenus du programme n'ont pas été suffisamment mis en œuvre.

La vice-ministre de l'Éducation et de la Formation, Nguyên Thi Nghia, a pris la parole lors de cette conférence.
Lors de l'année scolaire 2018-2019, l'un des principaux contenus du programme sera de se concentrer sur la construction d'un environnement éducatif sûr, sain, convivial et non violent.

Afin de mettre en œuvre efficacement ce programme dans les années prochaines, la vice-ministre de l'Éducation et de la Formation, Nguyên Thi Nghia, a exigé que les établissements préscolaires fassent  plus attention à la construction d'un environnement scolaire avancé, surtout dans les comportements et la communication avec les enfants; l’intensification de la participation des parents aux activités scolaires pour améliorer la qualité des services scolaires.

Du côté des Services municipaux de l’éducation, elle a pointé le développement de la pleine conscience, de qualification et de capacité des enseignants et des gestionnaires afin que ce programme s’impose notamment dans les zones éloignées et difficiles.

Texte et photos : Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.